Loading...
château de Saint-Martory
France

On dirait le sud #EnFranceAussi

château de Saint-Martory

J’ai grandi dans le Comminges, ce sont des choses qui arrivent.

(A ceux qui hurleront au plagiat, j’annonce immédiatement que j’assume complètement ce recopapiage – comme dit Nounou – de Bill Bryson … bien qu’en fait, il s’arrête là! ).

Nous sommes le 1er du mois, le jour du RDV mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs ; et le thème du mois se trouve être Souvenirs d’enfance d’où cette introduction… Car au vu du thème, il m’était impossible de parler aujourd’hui d’autre chose que de Saint-Martory, un petit village du Comminges qui vit tranquillement au bord de la Garonne depuis toujours.

Au début du XXe siècle (oui, ça va être une longue histoire), mes arrière-arrière-grands-parents, maraîchers de leur état, ont acheté une maison à Saint-Martory, dans la rue Alexandre Sahuc (grand poète ô combien méconnu… enfin je crois me souvenir, parce qu’en fait même Google ne le connaît pas ), une rue qui longe la Garonne sur au moins 100m ; et c’est ainsi que 5 générations se sont succédé (non, il n’y a pas de faute : succédé ne s’accorde jamais !! – C’était la minute Grammaire) dans le village et ont cohabité dans cette maison pendant près d’un siècle.

Voilà pour l’histoire familiale(bon en fait c’était pas si long !)

Petite, je pensais qu’il me serait impossible de vivre ailleurs, pour moi, Saint-Martory était le centre du monde, là où les cerisiers étaient toujours en fleur au bon moment, où le soleil brillait juste assez pour être bien en faisant du vélo et où la Garonne était la plus belle (ça ce n’est pas complètement faux). Et puis un jour j’ai déménagé, et j’ai vite compris que ma vie était ailleurs ; mais le village reste ancré en moi, c’est un bout de mon histoire.

Saint-Martory est donc un petit village bâti au bord de la Garonne et au pied d’une petite colline, familièrement nommée la colline de la Vierge puisque celle ci est coiffée d’une statue de la Vierge. Oui, je sais c’est d’une originalité folle ! Petite, avec ma grand-mère ou avec des amis, j’adorais « monter » là haut, j’avais l’impression de dominer le monde ! C’était une autre façon de voir et de vivre le village, c’était presque un voyage. Et aujourd’hui, dès que je prends un peu de hauteur, je repense immédiatement à ces petites balades.

Voilà une série de photos issues de ma toute dernière « visite » à la Vierge, en août 2005.

Un an après cette balade, quasiment jour pour jour, ma grand-mère est décédée. Je ne vais pas vous raconter d’histoire, ma grand-mère n’était pas une mamie Nova en puissance, elle avait le tempérament de l’ouragan Katrina, elle était plus bordélique que deux douzaines de gamins de 5 ans, et si elle avait des talents culinaires certains, elle nous a infligé une mousse au chocolat immonde pendant des années ! Et je ne vous parle même pas de sa façon d’arriver en fourbe par derrière pour nous chatouiller le cou avec la patte d’une poule fraîchement égorgée ! Il n’empêche qu’elle me manque souvent. Aujourd’hui c’est une autre famille qui se créait des souvenirs dans les murs qui nous ont vu grandir, mais Saint-Martory reste la pièce principale de mon enfance, le théâtre de tous mes souvenirs de petite fille, et l’accent commingeois que je me traîne en sera la preuve jusqu’à la fin de mes jours 🙂

N’ayant pas pu me rendre sur place pour prendre d’autres photos, j’ai demandé à ma plus vieille amie (une amie de 30 ans … sur 33, c’est un beau score), Delphine, de me faire quelques clichés du village puisqu’elle a encore le loisir d’y aller régulièrement.

C’est donc les photos de Delphine que je vous présente pour vous donner un petit aperçu de Saint-Martory.

pont de Saint-Martory

Si vous êtes toulousains, vous pouvez aller remercier Delphine pour ses photos chez Ravigote, la meilleure table d’hôtes de la ville 🙂 .

Saint-Martory est un petit village plutôt mignon, et la campagne environnante est très jolie, notamment en montant vers Auzas.  Si vous passez dans le coin, je vous conseille donc de monter voir la Vierge, et de continuer à travers la forêt pour rejoindre le château de Montpezat, de là, vous pourrez redescendre sur la village via un autre sentier forestier qui débouche derrière le cimetière : c’est une mini rando très agréable. Vous pouvez également aller pique-niquer sur l’aire de loisirs d’Auzas, c’est parfait pour une halte entre deux marches ou deux visites. Pour plus d’informations, renseignez vous à l’office de tourisme dont vous trouverez les coordonnées ICI.

Je vous laisse avec une toute dernière image, cette vieille carte postale trouvée sur le site Ya100ans sur laquelle on voit, directement à gauche, la maison dans laquelle j’ai grandi ; et au fond, au centre de la photo, on devine une silhouette sur un vélo : mon arrière grand-mère ! 🙂

photo ancienne de Saint-Martory

Si vous avez encore deux minutes à accorder à Saint-Martory, je vous propose de cliquer ICI pour découvrir les photos de Gilbet Sanchis, que j’ai découvert au hasard des clics et qui sublime tout simplement le village.

Cet article participe au RDV #EnFranceAussi

CNVeFIeUkAACI2t

27 comments
  1. Nomaditude

    Jolie decouverte, je ne connaissais pas ce village. Ça sent bon le sud, la tranquillité et la nature. J’ai jamais été très fan de la mousse au chocolat de ma grand mère non plus, je soupçonne qu’il y ait eu un complot entre mère-grand! ^^

  2. Paul ENGEL

    J’aime beaucoup ton petit clin d’oeil à Bill Bryson, et son bouquin que j’ai plus qu’adoré ! J’aurais bien voulu en apprendre plus sur ton fameux accent commingeois ! Un podcast pour le prochain rdv #EnFranceAussi ?

    1. fish & child

      alors vois tu c’est exactement pour ça que je ne me rendrais jamais à un salon de blogueurs ou que je ne ferais jamais un blogtrip : pour éviter de casser le mythe ! Et ainsi mon accent restera un mystère mystérieux 🙂

  3. voyageuse31

    Chouettes souvenirs ! Ah ah mais l’accent du Sud a un charme fou ! Et peut-être que tu seras d’accord pour boire un verre sur une terrasse toulousaine quand tu passeras à Toulouse, un jour. C’est sympa de rencontrer d’autres blogueurs (j’ai rencontré Paul -qui commente juste au dessus- à Montpellier et à Barcelone et on a passé un bon moment.
    Bon, il va falloir que je teste la table d’hôte de ton amie.

  4. Sév

    Je suis sûre que ton accent me plairait, c’est le genre d’empreintes régionales qui me fait rêver et voyager 🙂
    Tes photos et celles de ta copine retransmettent bien l’esprit village paisible et qui garde sa beauté d’antan.
    Merci pour le bond en arrière !

    1. fish & child

      ça pour être pimentée elle était pimentée la vie avec ma grand-mère !! et je n’ai pas osé parler de sa façon de nous envoyer nous électrocuter sur les clôtures quand on se baladait en campagne : personne ne voudrait le croire 🙂 Elle avait un humour bien à elle !! 🙂

    1. fish & child

      merci Sylvie pour ce très gentil message. Toi qui vient souvent dans les Pyrénées, Saint-Martory n’est qu’à un jet de pierre des sentiers de rando de montagne donc … peut-être pourras tu t’y arrêter un de ces jours 🙂

  5. Adrien

    Merci pour la note grammaticale… Mais aussi le reste, j’ai l’impression de voyager un peu dans le temps…
    Si d’aventure vous étiez tentés de venir profiter des rivières bretonnes ou cotentines, Marianne te passera nos coordonnées, et je serais très heureux de vous accueillir pour reprendre un ticket pour le passé et mieux connaître votre actualité !
    Adrien B. (Pas vu depuis… 20 ans ?)

    1. fish & child

      Bonjour Adrien ! Quel plaisir de te lire ici ! Je prends bien note de ton invitation, et si nous décidions de traverser la Loire, promis, je te le ferai savoir 🙂

  6. La famille "France-trotteuse"

    Super acticle ça me rappel le micro village où vivait mes grand-parents dans le Maine et Loire et où je passais tous mes étés. On ne manquera pas d’y passer si un jour on retourne dans cette région !! Surtout qu’on à la super adresse de Delphine à découvrir !!

  7. NAVARRO

    Merci, pour ce site que je découvre, votre texte m’a touché, moi qui suis de St Martory , qui habite rue Sahuc et qui a connu votre famille et plus particulierement Annie. Je vais même « pomper » des morceaux de votre texte. Je suis président de Patrimoine & Environnement de St Martory Patrimoine Envoyez moi votre mail je vs tiendrais au courant de nos actions

    cdlt

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut ut amet, Lorem porta. dictum