Loading...
Musée Dali à Figuras
EspagneHistoire etc.

Voyage dans un pays surréaliste – Sortie au Théâtre-Musée Dali

Musée Dali à Figuras

Cet été, en fouillant les placards de ses grand-parents, Nounou a trouvé cette photo (qu’elle a d’ailleurs pris en photo d’où l’illustration possible de mes propos …) :

Visiter le Musée Dali à Figuras

Vous avez reconnu ?

Oui, Ok, c’est dans le titre de l’article donc ce n’est pas TRèS difficile à deviner : c’est le théâtre-musée Salvador Dali à Figueras.

Une tour de château fort, des œufs sur le toit, du rose, il n’en fallait pas plus à Nouette pour décider qu’elle DEVAIT y aller (oui même à 5 ans, nous sommes capables de prendre des décisions irrévocables!!) ! Aussi, étant des parents particulièrement sympas (non, non, c’est vrai, on est sympas!) et bien que nous y soyons déjà allés (ce fut ma 3e visite !), le premier week-end d’octobre, avons nous sauté dans notre carrosse et filé tout droit vers la Catalogne.

Agen-Figueras, c’est tout de même trois heures et demi de route, c’est pourquoi arrivés au bord de la mer, nous nous sommes octroyés une petite pause plage à Leucate… ça fait toujours plaisir de tremper les pieds dans l’eau, non ? (cet aparté n’a absolument aucun intérêt, mais j’avais envie de le mentionner ! comme je le répète assez régulièrement, je suis ici chez moi, je fais ce que je veux !!)

En fin de journée, nous avons posé nos valises à Figueras dans un petit hôtel magique, le Plaza Inn. Si le nom laisse penser qu’il s’agit d’un palace, il n’en est rien, c’est un petit hôtel (65€ la nuit pour 4 personnes) à l’ambiance un peu folle… Si la façade vous amène déjà à sourire, la terrasse sur le toit est la cerise sur le gâteau !

Avant de vous en dire plus sur le Théâtre-Musée de Salvador Dali, il faut savoir que c’est un lieu qui s’offre au visiteur. Bien sûr l’intérieur est incroyable mais l’extérieur l’est tout autant… Une façon de rentrer dans l’univers de l’artiste progressivement, et certainement de nous donner l’envie d’en voir plus … car ne nous le cachons pas, si Dali fut un grand artiste, un génie, il était aussi un très bon business man presque aussi bon que sa femme, Gala !!

Comment est né ce lieu unique ?

Au début des années 60, le maire de Figueras, Ramon Guardiola voit l’oeuvre de Dali se disperser au quatres coins du monde… Il demande alors à l’artiste, qui est originaire de la ville, de faire un don au musée de l’Empordà. Salvador Dali, très attaché à sa région natale va aller plus loin qu’un simple don, il décide d’offrir un musée ! Il explique ce choix ainsi :

« Où donc, sinon dans ma propre ville, ce qui est le plus extravagant et le plus solide de mon œuvre doit-il être conservé, où sinon ? Le Théâtre municipal, ce qui en restait, m’a semblé très approprié et pour trois raisons : la première, parce que je suis un peintre éminemment théâtral ; la seconde, parce que le théâtre se trouve juste devant l’église où j’ai été baptisé ; et la troisième, parce que c’est précisément dans la salle du vestibule du théâtre que j’ai fait ma première exposition de peinture. » (citation extraite de l’Histoire du lieu présentée ICI)

Salvador Dali va se jeter corps et âme dans la reconstruction du vieux théâtre municipal dans un seul et unique but : immerger le visiteur dans un monde surréaliste. C’est pourquoi en rentrant dans ce lieu, vous n’êtes pas dans la simple  visite, vous êtes dans quelque chose qui relève de l’expérience. Vous allez peut-être trouver mes propos un peu exagérés, ou un peu mystiques, mais je vous assure que lorsque vous pénétrez dans le patio, vous comprenez que vous êtes en train »d’atterrir » sur une autre planète !

Une fois que l’on a vérifié que l’air est bien respirable dans ce nouveau monde, il suffit de se laisser glisser le long des couloirs …

C’est compliqué de prendre des photos dans ce lieu tant les œuvres sont imposantes et jouent avec la lumière … sans parler des effets d’optiques… et puis des œuvres il y a n’a partout jusque dans les moindres recoins…

La pièce qui, pour moi, est la plus belle (et d’ailleurs Joujou qui dormait à moitié dans le porte-bébé a ouvert de grands yeux devant cette explosion de couleurs !) est celle qui abrita l’atelier de Dali ; car Dali habita le théâtre après la mort de Gala, et après qu’un incendie se soit « mystérieusement » déclaré dans sa chambre au château de Pùbol.

J’aime cette fresque parce que, malgré les couleurs et les représentations diverses propres à l’imagerie de Dali, on ne voit qu’une chose, c’est ce couple qui contemple LEUR univers. Cette petite scène résume bien le théâtre-musée : c’est un univers à part entière qui représente l’oeuvre non pas d’un homme mais d’un couple. Car si mes photos ne sont pas représentatives de ce fait, il faut savoir que Gala est PARTOUT, c’est d’ailleurs ce qui a le plus marqué Nounou, la fascination de Dali pour sa femme …

Alors, est ce que Nounou, à l’origine de cette sortie, a apprécié ?

Elle a adoré, elle est restée très concentrée tout au long de la visite, elle nous a posé beaucoup de questions, s’est intéressée à chaque pièce, chaque oeuvre.

oeuvre de Dali dans son musée à Figueras

 

C’est, je pense, un musée extrêmement intéressant pour faire découvrir l’art aux enfants ; d’ailleurs une partie de la muséographie a été pensée pour eux (œuvres à leurs hauteurs, petites chaises…). Nous sommes ressortis avec un cahier de découverte conçu pour les jeunes visiteurs, il est très bien fait et d’ailleurs il fait parti du Top 5 des lectures de Nounou depuis le 3 octobre !

 

Mon petit conseil : Mettez votre réveil !

Pour une belle visite, il est primordial d’arriver le plus tôt possible (c’est un conseil valable dans tous les musées du monde en fait… ) ; nous y sommes arrivés à l’ouverture, soit 9h, et nous sommes restés 2h30 (nous avons fait les dernières pièces en courant, il commençait à y avoir trop de monde, on ne voyait plus rien…)… Pourquoi j’insiste sur une arrivée matinale ?

Pour ça : le patio à 9h et à 11h (et nous étions le 3 octobre, alors imaginez l’été !!)  … et vous pouvez être sûr qu’à 14h il y a deux fois plus de monde…

 

Quand nous sommes partis à 11h30, il n’était plus possible de voir quoi que ce soit, trop de monde, nous avancions au pas… nous avons donc décidé d’écourter la visite et de quitter les lieux transformés en métro parisien à l’heure de pointe.

Vous trouverez toutes les infos pratiques concernant le musée ICI
et pour continuer la balade, je vous conseille vivement la visite de la Casa Dali à Port-Lligat à 
côté de Cadaquès, qui me semble peut-être plus intéressante encore (pour les adultes) que le musée...
Port Lligat et la maison de Salvator Dali
Port Lligat et la maison de Salvator Dali

Nous avons profité de cette escapade pour revisiter Figueras qui est une petite ville très agréable… (bon les photos ne sont pas super lumineuses, faut dire que nous sommes passés entre les gouttes tout le week-end !!)

 

Alors ça vous a plu cette petite balade culturelle ?

Théâtre-musée Dali de Figueras

 

 

 

5 comments
  1. Sabrina

    Et comment que ça donne envie d’y aller. Je commence à apprécier Dali depuis peu. Depuis l’expo nocturne que nous avons vu au centre Pompidou; Une expo complétement barrée et j’ai adoré.
    Je suis allée une fois à Figueras juste quelques heures le temps de boire un coup dans un petit bistrot. Donc pas vu Dali.
    Oh la vache cet hôtel est carrément génial.
    Merci pour ces infos c’est bien cool.

  2. isabelle

    Haaaa super top ton article !!! Ca fait un moment que j’envisage une escapade là-bas mais je ne savais pas si la visite du musée en valait vraiment la peine. Tes photos (et celles de Nounou) m’ont convaincu 🙂
    Merci !

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aliquam vel, felis dolor. ut libero ut lectus Aenean felis Praesent