Loading...
château d'Ussé
FranceHistoire etc.

Blanc comme un château #EnFranceAussi

château d'Ussé

La grippe m’ayant terrassée (oui oui terrassée !) fin décembre, je n’ai pas pu participer au rendez-vous #EnFranceAussi du mois de janvier, mais je reviens en ce 1er février pour vous servir un article tout de blanc vêtu ! Car ce mois-ci, c’est Virginie, du blog Les Aventures d’Arthur et Thibaut, qui, en fière habitante de la Savoie, a choisi le thème « Blanc comme… »

J’ai longuement tergiversé sur ce sujet… l’inspiration ne venait pas. Pourtant des idées, vous avez été nombreux en m’en donner, mais je ne me voyais pas écrire 1200 mots, ni même 600, sur l’écume de la mer ou les voiles des bateaux… n’est pas Verlaine qui veut… et je suis plutôt rimbaldienne. (Rimbaud était quand même beaucoup plus cool !)
Et finalement, c’est loin de l’Hérault, que j’ai décidé de vous amener, à un jet de pierre d’un fleuve bien connu : la Loire.

Blanc comme le château de la Belle au Bois Dormant

N’allez pas croire que je vais vous balader à Eurodisney (ou Disneyland Paris, comme disent les jeunes et Solcito), ce n’est vraiment pas mon truc… non, nous allons visiter aujourd’hui le véritable château de la belle au bois dormant : le château d’Ussé, en Indre-et-Loire.
Car, si ses toits sont d’un noir profond, ses murs sont tout de blanc immaculé grâce au tuffeau, la pierre employée dans de nombreuses constructions du Val de Loire.
Ce matin là, une déviation nous fait longer la Loire, elle est belle, et on se dit que nous devrions nous arrêter dans le coin plus tard faire des photos (ce que nous ne fîmes pas). On tourne en direction de Rigny-Ussé, et la demeure s’impose à nous, fumante, dans les premiers rayons du soleil.
château d'Ussé
le château d’Ussé
À notre arrivée, nous sommes chaleureusement accueillis, on nous remet un livret bien détaillé sur l’Histoire du lieu, et on propose aux filles de profiter de la visite pour faire un jeu de piste (gratuit – je le souligne parce que certains châteaux le font payer !)… Mes enquêtrices de choc se prêtent au jeu et rentrent dedans immédiatement ; elles prendront un grand plaisir à découvrir le château à travers le petit questionnaire !
Si la plupart des châteaux ayant vu le jour au Moyen-âge gardent une trace de leur vocation défensive, ce n’est pas le cas d’Ussé. La bâtisse est élégante, elle s’élève au-dessus de l’Indre, adossée à la forêt de Chinon, ses nombreuses tours attirant perpétuellement l’œil vers le ciel…
château d'Ussé à Rigny-Ussé
Dès la fin de la guerre de Cent Ans (ayant fait pas mal de ravages dans le coin), le fort est repensé pour en faire un château d’apparat. Petit à petit, au fil de ses nombreux propriétaires, Ussé se transforme et prend des airs des plus nobles.
À la fin du XVIIe siècle, la demeure devient la propriété de la famille Bernin ; c’est à cette époque que naissent les jardins dessinés par le Nôtre. Quelques années plus tard, Louis Bernin de Valentinay épouse Jeanne-Françoise Le Prestre de Vauban, la fille de… Vauban ! Aussi, quand beau-papa vient à la maison, il fait des plans sur le château !! Vauban est à l’origine de nombreuses transformations : terrasses, allées, etc….
C’est à la même période que le marquis de Valentinay accueille régulièrement son ami Charles Perrault, qui aurait trouvé ici l’inspiration pour écrire la Belle au Bois Dormant.
Notons tout de même que cette œuvre n’est pas une création pure, mais une variante de Soleil, Lune et Thalie de Giambattista Basile : histoire glauquissime à mort que Google vous contera sans problème si vous faites la recherche !
À la fin du XVIIIe siècle, le château change encore de main : le duc de Duras en prend possession. Son épouse Claire de Klersaint, intellectuelle et auteure, y reçoit ses amis, et notamment Chateaubriand, qui, en plus d’y écrire une partie des Mémoires d’Outretombe, laissera dans le jardin son empreinte en travers de magnifiques cèdres du Liban offerts à son amie.
Aujourd’hui encore, le château d’Ussé appartient aux descendants du duc de Duras, les ducs de Blacas. C’est pourquoi il est impossible de visiter l’intégralité du château, puisque la famille y réside toujours (le genre de truc qui me laisse rêveuse !).

Ussé en photo

  château d'Ussé à Rigny-Ussé
Ci-dessus, la partie du château habitée par la famille du duc de Blacas… mais ne soyons pas jaloux… ça doit être très compliqué à chauffer !
Notre visite a commencé par la chapelle, les caves et les écuries… des passages obligatoires si vous suivez le jeu de piste !
château d'Ussé à Rigny-Ussé
La chapelle « encadrée » par le cèdre offert par Chateaubriand/Les caves, anciennes carrières où ont été extraites les pierres du château…

Dans la cour, on se sent tout petit (surtout Joujou !!) devant cette demeure, au-dessus de laquelle le soleil perce soudainement !

Vient le moment tant attendu (j’avoue, je l’attendais vraiment impatiemment parce qu’on se pelait méchamment les miches !!), de passer la lourde porte du château ! Elle est si belle, j’ai du mal à croire qu’elle va s’ouvrir pour nous…
Mais, je ne vais pas laisser planer le suspens plus longtemps… elle s’est ouverte !! Pour le plus grand bonheur de Joujou qui a pu se réchauffer au coin du feu comme la princesse aux bottes rose fluo qu’elle est. (Je ne vous ai pas mis la photo où elle se réchauffe le culito, de peur qu’elle me fasse un procès plus tard – les enfants sont de plus en plus procéduriers de nos jours…)
Il y a bien des choses à voir à l’intérieur, de nombreux salons et chambres, des meubles et des objets qui ont traversé les siècles… mais si j’insère ici des photos de tout, vous n’aurez plus rien à découvrir en y allant… c’est pourquoi je vais sauter des salles, prendre les escaliers et vous amener au sommet du donjon, dans la plus haute chambre de la plus haute tour (© Disney)… sur le chemin de ronde en somme !
C’est ici, sur le chemin de ronde que les propriétaires ont eu l’idée de mettre en scène la Belle au bois dormant. Bien entendu, c’est très kitchouille pour des adultes, mais les filles ont adoré.
Trois jours plus tard, en rentrant à la maison, nous serons obligés de regarder le film trois fois en 24 h [petit bonhomme saoulé].
La visite se termine sous les toits, une découverte assez atypique puisque le grenier du château est ouvert au public « dans son jus » !! Quelques objets ont été mis en scène au milieu des chaises percées et des pots de chambre, mais globalement, ça ressemble assez à ce qu’était le grenier de ma grand-mère (en un chouïa moins grand peut-être !).
Après une dernière balade dans le jardin, nous jetons un dernier coup d’œil au château avant d’aller chercher notre trésor à l’entrée ; on remercie la dame au guichet parce que c’était bien, vraiment bien, et nous nous en retournons.
Ussé est le seul château que nous avons visité cet automne que nous ne connaissions pas déjà ; ce fut une très belle découverte, et de très loin le préféré des filles. L’accueil des enfants est vraiment soigné et bien adapté, ce qui est loin d’être toujours le cas dans les monuments historiques.


Plus d’infos sur les horaires, les tarifs (gratuit pour les – de 8 ans), les ateliers, etc…. sur le site du château d’Ussé

Visiter le château d'Ussé - Indre et Loire
C’était un article #EnFranceAussi
organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs

Aimer c'est partager !

40 comments
  1. Martine Barbier

    J’avoue que j’ai beaucoup aimé ton article, car justement nous y sommes passés, cet été, à Ussé, lors de notre escapade dans les châteaux de la Loire. Celui-ci est vraiment sublime, ce n’est pas pour rien qu’on appelle ce château, celui de la Belle au Bois Dormant. On a l’impression d’y vivre un vrai conte de fée ! Bonne journée. Martine.

  2. Arthur Thibaut

    Moi aussi je préfère Rimbaud 🙂
    Merci de ta participation, et oui blanc comme la pierre ça marche aussi ! Beau château en tout cas… c’est vraiment l’un de ceux qui a inspiré la belle au bois dormant ?

    1. mitchka

      oui, oui. C’est pas des bêtises, enfin c’est ce qu’il se dit puisque Perrault venait souvent au château à la période où il a écrit le conte.

      #RimbaudForever

  3. Week-end Evasion

    Je ne connaissais pas du tout ce château, il est connu ou pas ? Je vais souvent voir ceux de la Loire mais je garde l’adresse sous le coude 😉

    1. mitchka

      et bien si tu as souvent voir les châteaux de la Loire, tu as mal regardé la carte ^^ Il est à quelques centaines de mètres de la Loire, il n’est pas loin d’Azay-le-Rideau. Il est peut-être moins connu que ses voisins, mais il est aussi beau !

    1. mitchka

      LOL !! argh moi aussi, je suis prête à mettre 2 ou 3 pulls pour dormir si ça me permet de vivre dans un tel lieu … mais bon on se console comme on peut ^^

  4. Sylvie

    Voilà un château dont je n’ai jamais beaucoup entendu parler, mais qui pourtant mérite le détour à en juger par tes photos et son histoire. Merci beaucoup pour cette chouette découverte !

    1. mitchka

      oui, vraiment bien pensé pour l’accueil des enfants. Dans certains châteaux, il n’y a rien aucun support pour aider les enfants à découvrir le lieu (ou alors c’est payant), et c’est bien dommage.

  5. rocknpictures

    Je ne l’ai jamais fait celui là !
    Pourtant mes parents adorent le châteaux de la Loire. Je suis presque sûre qu’ils l’ont déjà visité. J’avais dû passer mon tour lors de la visite (#Crised’Ado). Je me rattrape aujourd’hui avec celle jolie visite virtuelle, j’essaierai d’aller le voir pour de vrai :p

  6. Sabrina

    Une vraie merveille TON château (on disait que c’était le tien et que tu étais une grande reine…) Je crois que je vais me faire une méga liste de châteaux à découvrir.
    Petite je rêvais devant les châteaux d’Angers, des Ducs à Nantes et Versailles. En fait c’est drôle je passais quelques fois devant ces trois bijoux lorsque nous faisions la route de Lille à Nantes. Et comme mes parents étaient de très mauvais parents, jamais il ne m’ont emmenée viister l’un de ces châteaux (les radins!).
    Ravie de voir le véritable château de la Belle au bois Dormant en pierre avec sa belle histoire, pas comme l’autre en carton. Et en plus avec sa princesse au bottes fluo!
    Je suis curieuse d’aller lire l’histoire de « Soleil, Lune et Thalie »
    Merci Mitchka ton article est super. Beau et instructif.

      1. Sabrina

        Ah mais c’est pourri. Le gars a violé la fille. L’enfoiré il lui fait 2 gosses qui lui tètent le doigt…dégueulasse! Punaise les contes pour enfants !!! Ça me rappelle un petit article que j’ai lu il n’y a pas très longtemps concernant les comptines pour enfants. Tu connais la véritable histoire de la souris vertes ?

  7. Paule-Elise

    Une belle interprétation du thème du mois !! J’adore les châteaux en tous genres mais je ne connais pas celui-là. C’est toujours fou quand tu réalises que des gens vivent encore dedans, comme à Cheverny. Tu te retrouves toujours à faire des remarques de pauvresse sur le chauffage ou la taille des vitres, quand même, c’est pas pratique…

    1. mitchka

      lol !! ouais c’est pas pratique !! Mauvaise foi ultime ! Mais, quand même, à Chambord, quand tu vois qu’il y a 4 cheminées géantes par étage rien que dans les couloirs … t’es bien content de ne pas être le mec qui se balade les bûches dans l’escalier à double révolution ^^

  8. Petites Evasions Grandes Aventures

    Il est magnifique ce château ! Et comme toi ça me laisse rêveuse de penser que des gens vivent dans ce genre d’édifice … mais comme tu dis, ça doit être la ruine en chauffage ! Et puis ça doit être relou tous ces gens qui se baladent dans ton jardin ^^
    Merci pour cette belle balade en tout cas ! Il faudra bien que j’aille me prendre pour une princesse par là-bas un jour quand même !

    1. mitchka

      ah mais tu parles à une grande passionnée du Périgord, j’ai vécu pas loin, et j’aime toujours y retourner !
      pour la licorne, j’attends ton adresse ^^

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donec ipsum luctus suscipit id Praesent consequat. tempus id