Loading...
Cap de Creus
EspagneFrance

Collioure vs Cadaquès

Cap de Creus

Il pleut, c’est (presque) l’automne, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, je suis enrhumée, j’ai dû mettre des chaussettes ce matin … bref, c’est le début de la déprime. Pour contrer cette morosité, j’aurais pu continuer mon récit made in America, mais j’ai envie de faire une pause histoire que nous ne fassions pas, ni vous ni moi, une indigestion de yankee. Et puis c’est mon blog, je suis chez moi ici, je vous raconte ce que je veux, si demain j’ai envie de vous poster une recette de Cheese Cake, je peux le faire ! Bon vous avez de la chance, je n’aime pas le Cheese Cake.

Revenons à nos moutons. Aujourd’hui, pour lutter contre la déprime post-estivale (décrite trois lignes plus haut, merci de suivre au fond !), j’ai envie de partir à la mer, sous les sunlights de deux petits villages catalans que j’aime beaucoup (sans préférence) : Collioure et Cadaquès. Très proches l’un de l’autre, logés tous les deux dans de grandes criques à l’abri des montagnes, lieux de villégiature de nombreux artistes (Matisse, Derain, Picasso, Dali, etc. ont bu des coups ici avant vous !) ; les deux cités ont beaucoup en commun bien que leurs histoires et leurs architectures ne soient en rien semblables.

Si Cadaquès est resté un petit port de pêche isolé du monde – où les pirates venaient se réfugier (true story) – jusqu’au milieu de XIXe siècle ; la commune de Collioure s’est construite une histoire royale auprès des comtes du Roussilon, des rois d’Aragon et de Majorque. Deux passés bien différents qui ont vu se développer deux cités très différentes.

J’aurais pu vous faire une visite guidée façon cours d’histoire sur ces deux petits coins du monde, oui j’aurais pu … mais je dois avouer que je n’ai pas la grosse motiv’ … et puis le passé c’est le passé ! Donc voilà deux séries de photos (toutes prises en hiver d’où la lumière un peu fanée – on trouve les excuses qu’on peut quand on fait des photos pourries !) pour vous donner un aperçu, et vous donner, pourquoi pas, l’envie d’aller y faire un tour avant que le Père Noël ne vous vide les poches (salopard de Santa Claus !!).

Pour ouvrir les diaporamas, cliquez sur une photo.

Collioure

Cadaquès

  • Si vous séjournez à Collioure, vous apprécierez de (re)découvrir les œuvres des plus grands peintres à travers des tableaux vides qui jalonnent le bord de mer et vous amènent à encadrer le paysage à la manière de Matisse, Signac et bien d’autres…  Si vous avez envie de marcher sur les pas de ces artistes, faites un tour à Céret. Perché dans les montagnes, le village est idyllique et il abrite un très beau Musée d’Art Moderne… A inscrire sur votre ToDoList.
  • Si, par contre, vous passez à Cadaquès, vous vous rendrez compte que Dali est au village ce que Jésus est au monde (un repère chronologique) … il y a un avant et un après Dali, c’est pourquoi on ne peut pas se rendre là-bas sans visiter sa Maison  à Port Lligat. Le lieu est fou, magique et magnifique ! A la hauteur de la réputation de son ancien propriétaire. A inscrire (aussi) sur votre ToDoList !
  • Si vous êtes motivés pour découvrir les deux villages (60 bornes seulement les séparent), prenez le temps de passer par la côte (ce n’est pas moins rapide que l’autoroute mais ça tourne, ça tourne, ça tourne…), les paysages sont à couper le souffle, et vous pourrez faire une balade au Cap de Creus avant d’arriver à Cadaquès… Kif assuré !!

Alors vous êtes plutôt Collioure ou Cadaquès ?

Une balade à Figueras étant prévu pour début octobre, nous referons bientôt un tour en 
Catalogne avec la visite du Musée Théâtre Dali
10 comments

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at venenatis, elit. ut ipsum id nec et, elementum