Loading...
Amsterdam
Pays-Bas

Dans le froid d’Amsterdam

Amsterdam

C’est un temps que les moins de 7 ans ne peuvent pas connaître, un temps où nous étions (plus) jeunes, beaux (c’est matière à débat), enthousiastes (c’est toujours le cas) et sans enfant (ce n’est plus le cas). Un temps où nous étions assez fous pour prendre des décisions, plus ou moins pertinentes, comme aller passer la dernière semaine de l’année dans le Grand Nord. Ainsi, un 27 décembre, nous avons atterri à Amsterdam (oui, oui Amsterdam, c’est le Grand Nord).

Je ne vous cache pas que mes souvenirs d’Amsterdam sont assez flous (non je n’étais pas défoncée !) ; quand nous sommes arrivés, ça faisait déjà 15 jours que je me traînait une migraine assez lourdingue, aussi cette visite reste dans mon esprit inachevée.

C’est pourquoi j’ai décidé d’être assez succincte sur le sujet, et de lister mes souvenirs.

  • Il faisait beau
  • Il faisait super méga froid, j’ai du acheter des caches oreilles pour éviter l’amputation
  • Les gens nous saluaient à chaque coin de rue
  • Des mecs chelous nous proposaient de l’ectasie à chaque coin de rue
  • Les hollandais ne mettent ni rideau ni volet à leurs fenêtres
  • Je me suis découverte un vilain penchant pour le voyeurisme
  • Les petites boutiques originales
  • Les vendeuses qui s’affichent en vitrine d’un air accueillant (ok, c’était des prostituées mais quand même elles sont souriantes)
  • La douce ambiance de la ville au petit matin
  • L’ambiance glauquissime du soir

Ce n’est pas pour rien que je me suis amusée à lister ces brèves de voyage ainsi. Amsterdam m’a donné la sensation d’une ville à deux visages ; vous me direz c’est un peu le cas de toutes les villes, elles ont toutes un côté pile, un côté face, qui correspondent généralement à la vie diurne et nocturne. Mais ici, j’ai trouvé ce double jeu exacerbé. Il y a une telle différence, un véritable gouffre, entre la quiétude qui règne dans les quartiers résidentiels qui vivent au rythme des vélos le long des canaux, et le rythme effréné, frénétique, du quartier rouge, résidence principale des touristes à la recherche d’une aventure chimérique, que j’ai eu la sensation de visiter deux villes.

Mais finalement, ce que je retiens vraiment de ces 3 jours, c’est :

  • La lumière extraordinaire
  • L’urbanisme atypique
  • La gentillesse et la bienveillance des néerlandais
  • La maison de Rembrandt
  • Le marché aux fleurs
  • Le hareng fumé
  • Mon envie d’y revenir

Amsterdam

façade Amsterdam
ça penche un peu ….

Après trois jours à errer au fil des canaux, nous avons pris le train en direction de Bruxelles pour y passer le premier de l’an. Et là bas, bien que nous pensions cela impossible, nous avons eu encore plus froid… mais ça, c’est une autre histoire (pleine d’anecdotes palpitantes ; si, si, j’vous jure !).

Sur ce, je vais voir en Auvergne si j’y suis. Have a good day ! (je peaufine mon anglais devant Shameless en ce moment, les résultats sont époustouflants – merci Canal « A l’heure US »)

17 comments
  1. tiphanya

    Elles sont très belles tes photos.
    Quand à moi Amsterdam, c’était un temps où j’étais vraiment jeune et où j’ai passé 2 mois comme fille au pair. Et je n’ai AUCUN souvenir, à peine quelques photos moches (j’avais un appareil photo tout nul, à peine mieux qu’un jetable, avec une pellicule, tout ça tout ça). Bon j’exagère, je me souviens du Rikjsmuseum et de la maison dans laquelle je vivais. Je me demande même si je suis allée me promener dans la ville.
    Du coup, je regarde tes photos et je fantasme comme devant toutes les villes que je ne connais pas.

  2. sas

    Quand ton anglais serait bien peaufiné, retourne à Amsterdam et demande aux habitants comment ils vivent cette double face…c’est fascinant comme ils relativisent. C’est eux qui ont changé mon avis sur la ville! Bon weekend!

    1. fish & child

      Oui mais je sais j’ai une vieille copine dont le père est d’Amsterdam…et elle ( et sa famille)était très détendue là dessus. Les néerlandais ont un état d’esprit hyper positif.

  3. chacha Aventurière

    Fait il y a 2 ans en plein mois d’août, j’étais gelée…ce que j’ai retenu l’odeur de beuh dans les rues à proximité du quartier rouge.
    Quartier que nous n’avons pas visité… Nous avons expliqué à Lolipopo à quoi correspondait ce quartier, elle a refusé d’y aller disant être trop jeune.

    1. fish & child

      Oui j’en garde un bon souvenir et j’aimerais bien y retourner pour approfondir la visite… Je regrette de ne pas avoir été au top de ma forme lors de notre séjour

  4. Gagou

    Un souvenir plein d’émotions en ce qui me concerne lors de la visite de la Maison d’Anne Franck… Très jolie ville mais j’ai bcp aimé Maastricht et La Haye aussi, c’est un pays très sympa à découvrir !

  5. Véro@destinaterre

    J’y suis allée pour le boulot il y a quelques années (seule et sans enfant… le kiffe total ^^) et j’avais beaucoup aimé me promener le long des canaux et admirer les maisons biscornues ! Sans aucun doute, Amsterdam fait partie des villes où j’aimerais bien retourner !

  6. Les cahiers de Lucie-Rose

    Nous aussi nous partions aux 4 coins de l’Europe pour fêter la saint-Sylvestre avant la naissance de notre loulou. Que de souvenirs ! En revanche, je ne connais pas encore Amsterdam mais tes photos sont vraiment magnifiques. Je comprends que dans la balance, ton envie d’y retourner pèse plus que le sentiment inspiré par les côtés chelous de la cité !

    1. fish & child

      ah oui, c’était le bon vieux temps quand on pouvait prendre un avion pour le week end, pour un jour de l’an, etc. … va falloir attendre bien 15 ans pour remettre ça !! 🙂

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, Aenean ultricies Lorem ipsum adipiscing commodo consequat. diam