Loading...
Fishing in Québec

Pêche au Québec (part. 1)

Tout a déjà été écrit sur notre voyage au Québec, tout sauf les mémorables parties de pêche 🙂

Si Will et Amélie s’étaient occupés de nous faire découvrir Montréal, j’ai eu le privilège d’être coaché pour aller explorer quelques magnifiques coins tout autour du lac Saint Jean.

A peine arrivés à Roberval, Serge et Ian me prennent en voiture pour me montrer 4 ou 5 spots de pêche qu’il faudra explorer sur les jours qui arrivent !! Une balade de 3 heures de dingo dont je me souviendrai longtemps c’est certain, merci les gars !! J’en ai donc pris plein les mirettes, et j’ai la canne à pêche qui me démange…

Donc le lendemain matin : sanction !! Ce sera pêche à Val Jalbert, à l’embouchure de la rivière Ouiatchouan avec le lac Saint Jean. Un chemin de fer et la 2×2 voies enjambent la rivière à cet endroit, de gros coups bien marqués (et sans doute une bonne pression de pêche également !).

Arrivé presque à l’aube (5h45) avec Serge et nos grands cafés (pris au drive, oui c’est possible par là bas !). Petits préparatifs au spot de mise à l’eau des bateaux, et direction la rivière. Les plumes (gros bouchons bien lestés pour pêcher loin et « propre ») sont restées à la Roberval (…), donc j’attaque avec ma canne fétiche (Cf. Ecosse et big mamma : lancer savagear de 2m10) munie d’une olive de 15g. Première tape direc !! Férage, mais je manque, il se décroche… Pas de panique, on y retourne, et ça pique à nouveau : un « doré » de 20 cm vient nous saluer et repart à l’eau. Ils sont bien jolis ces poissons, ça ressemble à un sandre de chez nous !! Je mets également au sec un autre doré de 35, le tout en 30 minutes. Il fallait en profiter, ce sera ensuite le calme plat. Pêcher le courant juste en amont (toc/petit bouchon sur la photo de droite) permettra de faire la connaissance des gardons locaux, qui se battent bien dans le jus. Un dernier coup de ligne sur le lac avant de partir, qui ne donnera rien. Un bilan somme toute honorable pour cette première sortie dis-moi Serge !!

P1210550

Le lendemain, en ce 27 juillet, allons visiter la rue Saint Dominique (et cousiiiiiiiinnnnn, faudra qu’on y aille ensemble pêcher par la bas !!) : une rivière sublime.

Je suis à la bourre (6h30), Serge arrive presque en même temps que moi alors que je suis parti bien avant : me suis trompé de route… Le premier coup croisé est tellement beau que, têtu comme je suis, j’y passe presque toute la matinée en me disant : « mais c’est pas possible, ya forcément du poisson énorme sous mes pieds !! »… Je sors tout de même assez rapidement une truite mouchetée de 25 cm, qu’on appellerait ici un saumon de fontaine. Mais j’avoue que la robe de ces truites est bien plus colorée, beaucoup plus vive que celles des saumons introduits dans nos Pyrénées : je dois manquer d’objectivité, pourtant dieux sait que ces Pyrénées…

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis Sed ut diam libero. Donec suscipit