Slovénie, this is the end

Nous voilà, avec ce 6e billet, au bout de notre voyage slovène. Si vous avez suivi nos aventures depuis le début, vous avez sûrement remarqué que nous n’avons pas visité grand chose ; visiter dans le sens : « payer un ticket d’entrée et lutter avec les filles pour qu’elles ne cassent pas un vase chinois millénaire ». En effet, en Slovénie, nous avons beaucoup marché, pêché, rigolé, ouvert les yeux bien grand, pris des photos, râlé, re-rigolé… mais nous n’avions pas l’âme visiteuse. Mais avant de partir (il faudra bien te couvrir), j’avais réservé à ma petite famille deux surprises : un château féerique et une vallée engloutie (ou presque).

Not too bad ?

C’est au petit matin que nous quittons Ljubljana enfin d’être devant l’entrée du château de Predjama à l’ouverture. Le soleil nous accompagne sur les routes de campagne slovènes, c’est un vrai régal d’être là.

Je passe sur l’énorme crise de Joujou à notre arrivée, une de plus ou de moins après la journée de la veille on ne craint plus rien, pour rentrer directement dans le vif du sujet !

Le château de Predjama, ça ressemble à quoi ?

Château de Predjama

Le château en impose dès votre arrivée. Et j’avais beau l’avoir vu en photo, je suis quand même restée estomaquée devant cette architecture si atypique.

Des audio-guides sont distribués à l’entrée sans supplément, et c’est ainsi armés que nous avons découvert pièce après pièce l’Histoire du lieu.

L’imposant édifice a été construit, au XIIe siècle, dans une cavité à 123 mètres au-dessus d’un gouffre karstique, et n’a quasiment pas bougé depuis la Renaissance. On ne le voit pas sur ces photos, mais en contre bas, coule une petite rivière qui sort directement de la roche.

La lieu est connu pour avoir abrité le chevalier-brigand Érasme, qui, en rébellion contre l’empereur Frédéric III, résista une année entière, terré dans ce fort (presque) naturel, et ravitaillé par les différentes grottes attenantes au château. La bâtisse était alors imprenable, le moindre recoin étant à l’abri des éventuels assauts des ennemis… Tous les recoins ? Non ! Un petit coin n’était pas sécurisé, mais seuls les habitants du château le connaissaient. Et c’est ainsi, qu’Érasme, trahi par un des siens, fut tué d’un boulet de canon, sur le trône, le pantalon sur les chevilles. Une bien belle histoire.

C’est donc en découvrant les douces aventures de ce chevalier que nous déambulons de la salle de torture à l’armurerie, que nous jetons un coup d’œil à la porte qui ouvre sur un gouffre où on jetait vivants les prisonniers, etc. … Bon, autant vous dire, que si c’est passionnant ce n’est certainement pas une visite très romantique : ici, tout est tuerie et torture… mais en même temps, l’Histoire c’est souvent ça.

Le Point Ghostbuster :

Vous vous doutez qu’un château comme celui-ci est forcément hanté ! Aussi, ayant eu vent de bruits étranges entendus dans le fort la nuit ( vous reconnaîtrez que c’est étrange qu’on entende du bruit dans un bâtiment ouvert aux 4 vents enfoncé dans une grotte ), des américains très sérieux  de la chaîne Discovery Channel sont venus enregistrer d’éventuelles activités paranormales … les résultats sont sans appel : la salle des tortures est the place to be des fantômes slovènes !!

fenetre et couloir dans le chateau de Predjama
on déambule …
petit pont et cloche dans le chateau de Predjama
On monte, on monte … et on sonne la cloche ! Gros kif des mômes (et des retraités aussi apparemment !)

Une fois le château visité, on rentre dans une grande galerie, de là il est possible de faire une visite supplémentaire pour découvrir les grottes attenantes, mais la visite est interdite aux enfants, et apparemment certains passages sont vraiment difficiles même pour les adultes … c’est une visite qui s’apparente plus à de la spéléologie qu’à une balade dominicale !

Nous sommes donc simplement montés tout en haut de la galerie rocheuse, qui fut au Moyen-Age une excellente planque !

En redescendant, c’est agréable de s’arrêter sur la « terrasse » du château et de profiter du panorama verdoyant si typique de la campagne slovène …

panorama depuis le château de Predjama
Panorama verdoyant 🙂

Nous avons tous adoré cette visite et je vous la recommande 1000 fois. Et, moi, qui ne suis pas une grande fan des audio-guides, je reconnais que les explications sont intéressantes, pleines d’anecdotes historiques amusantes, et accessibles à tous (je veux dire par là que même notre fille de 6 ans était capable de suivre – bon, bien sûr c’est un génie, mais quand même …).

Après cet aparté historique, nous sommes allés prendre nos marques du côté de Postojna … non pas pour y visiter la fameuse grotte qui s’y trouve mais simplement pour nous poser une après-midi au bord de la piscine de notre hôtel … oui, parfois, c’est rare, mais parfois nous prenons des vacances pendant nos voyages.

Ce n’est que le lendemain matin, que nous sommes allés visiter, non pas la fameuse grotte de Postojna, mais la vallée souterraine de Škocjan.

La vallée souterraine de Škocjan, ça ressemble à quoi ?

PHOTO FORBIDDEN

Oui, les photographies sont interdites dans la grotte tout au long de la visite. Et comme je suis une personne respectueuse (si si, j’vous jure), je n’ai pas pris de photo … contrairement à un spécimen hipster (français) qui jouaient les OSS 117, appareil photo en bandoulière, et appuyant, l’air détaché, sur le déclencheur au petit bonheur … non, il n’avait pas l’air ridicule du tout … Et quand il a dit à sa copine « olala, c’est une véritable exploration ethnologique » (comprendre exploration spéléologique), il avait, bien sûr, l’air toujours aussi cool ! (non, il ne m’a pas énervé !!)

Bref. Pour découvrir le site de Škocjan, il y a plusieurs visites possibles, de la très courte à la très longue (le prix se rallonge bien entendu en fonction) ; nous avons opté pour un entre-deux : une balade de 1,5km sous la terre, soit 1h-1h30 de visite, avec la possibilité de remonter ensuite en longeant à pied la Reka ou en prenant un ascenseur.

Avant l’entrée dans la galerie, les visiteurs sont divisés en 4 groupes : slovène, anglais, allemand et italien. Les italiens étant très nombreux, nous avons opté pour la visite en anglais histoire d’être plus pénards.

Joujou, qui n’aime pas être baladée dans le porte-bébé, a commencé à râler mais s’est tue immédiatement une fois entrée dans la grotte. Et pour cause, en l’espace de quelques pas, nous avons été propulsés dans un univers parallèle ; c’est simple : ce lieu est extraordinaire et magique.

Et finalement, je n’ai pas regretté de ne pas pouvoir faire de photos, cela m’a permis de mieux me concentrer sur la visite, et de mieux apprécier ce voyage au centre de la terre.

Voilà quelques photos glanées sur internet, pour vous montrer à quoi ressemble le monde de Jules Verne …

Si la balade est facile, autant vous dire que lorsque vous arrivez sur le pont (2e photo), au dessus de la Reka, tout le monde n’est pas serein !! (moi, perso, ça allait #Frime)

Jusqu’au dernier moment, la visite est superbe … et une fois la lumière revenue, on peut enfin sortir les appareils photos … et même si ça ne m’a pas vraiment manqué, j’étais heureuse d’immortaliser cette balade dans le ventre de la terre.

La grotte de Škocjan restera notre plus beau souvenir de Slovénie, premièrement parce que cette vallée est étonnante de par sa dimension et sa beauté, et deuxièmement parce que les filles ont été sages comme des images tout le long de la visite … et ça, vous le savez, ça n’a pas de prix 🙂

En sortant, nous avons avalé un repas médiocre à la petite cafétéria du parc et nous sommes partis en direction de Venise … un autre voyage, deux autres journées magnifiques mais ce sera pour une prochaine fois …



Pour en savoir plus sur la vallée souteraine de Škocjan, sa formation et son exploration, c’est ici : Description des Grottes

Aimer c'est partager !

25 thoughts on “Slovénie, this is the end

  1. Ce billet me convainc définitivement que la Slovénie est une destination pour notre tribu ! Le château est effectivement impressionnant et les mises en scène sont tout aussi réalistes ! Ce côté verdoyant, des grottes, je suis conquise ! Bizz

  2. Nous avons eu la chance de visiter la Slovénie l’année dernière : en effet quel plaisir ! Hélas nous sommes passés complètement à côté de la vallée souterraine… hélas ou tant mieux : on n’a plus qu’à y retourner !!! Bonne journée !

  3. J »ai adoré te lire. Ce château est dément! Les fantômes nous on y croit enfin seulement en visitant les châteaux;
    Et cette grotte je comprends que ta puce se soit calmée direct en y entrant. Je pense que ce genre d’endroit doit « calmer » tout le monde finalement.
    C’est une pépite que tu nous as écrit là merci Mitchka.

    1. oui c’est vrai que ça calme tout le monde cette grotte !! c’est s’impose un peu à toi !! 🙂
      et le château … beh franchement j’aimerais pas y passer la nuit 😉

  4. Je suis allée en Slovénie deux fois et les deux fois j’ai visité les grottes de Skocjan, même la deuxième fois ça reste une visite à couper le souffle. La Slovénie, j’y suis allée pour voir sans attentes particulières et j’en suis tombée amoureuse. C’est super de revisiter ce pays à travers tes articles 🙂

    1. oh je te comprends, parce que je pense que si je retournais en Slovénie, je retournerai à Skocjan aussi 🙂 Et nous avons aussi le même coup de foudre pour ce pays <3

  5. Super comme d’hab ! Ce voyage me donne envie de découvrir la Slovénie et ce château (j’aime les châteaux) et la grotte (j’aime les grottes) ! Question : qu’est-ce qu’un chevalier-brigand ?
    Bonne journée
    Isabelle

  6. Encore un article qui donne bien envie d’aller se balader en Slovénie, heureusement que tu t’arrêtes là parce que je sais pas combien de temps j’aurais encore réussi à résister à la tentation d’acheter des billets d’avions ! ^^
    Merci pour cette belle balade Mitchka 🙂

  7. Jusqu’à présent tu me donnais très envie d’aller en Slovénie, mais la grotte…. heu, j’ai quand même le vertige (même si ma fille me fait monter dans la plus grande roue mobile d’Europe, m’emmène faire de l’accrobranche, etc). Pourtant cela semble magnifique !

    1. je te rassure mon mari a le vertige aussi, et excepté sur le pont que l’on voit en photo plus haut, il n’a pas eu de gros moment de panique 🙂 C’est vraiment un lieu unique ! je t’assure il faut le voir !! En tout cas, je suis ravie que nos épisodes slovènes te donnent envie… moi ils me donnent envie d’y retourner aussi 😉

  8. Comment te dire ?? … Je te déclare officiellement mon influenceuse2.0 … tes photos & celles des autres sont subliminesques …((en apparté, et entre 2 cafés, je viens de dire à Heito combien j’adore ton blog, ta tribu, ta personnalité, tes aventures sentent le vécu, et çà c’est excellent … fin de l’apparté et de mon café)
    Kissss you !

    Nb : maintenant tu sais ce que je vais faire, je vais essayer les meilleurs superlatifs possible pour vendre ce superbe article

  9. Génial franchement j’étais déjà convaincu par tes précédents billets mais la je le suis encore plus la Slovenie c’est the best destination !! J’adore le château c’est dingue d’arriver à construire un tel édifice au cœur d’une cavité, quand même ils étaient balaises les mecs !! La grotte c’est le kiff suprême !! j’imagine en vrai ça doit être quelques choses !!

  10. Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à maudire ces gens qui ne respectent pas les règles. En tout cas ves deux visites me donnent envie d’aller là bas, moi qui ne suis pas du tout attirée par l’europe de l’est d’habitude. Merci!

Un commentaire = un gâteau au chocolat (non c'est pas vrai mais laissez nous un petit mot quand même)