Loading...
détail de l'Alhambra de Grenade
Espagne

Andalousie #1 – Jerez

détail de l'Alhambra de Grenade

Nous sommes à l’automne 2011 (bon en vrai en au printemps 2015 mais bon mettons nous dans l’ambiance !), nous sommes dans le Lot. Nous venons d’apprendre que bientôt Daddy n’aura plus de travail et que donc nous avons déménagé 9 mois plus tôt pour des clopinettes. Je n’ai pas de boulot. On a un bébé qui fête ses 1 an.

Bref, soyons honnêtes, c’est un peu la merde ! Nous avions prévu de partir en Andalousie après Noël, mais ça semble compliqué maintenant. Plus les jours passent et plus on est déprimés.

Alors comme on est jeunes et fous, et sûrement complètement cons stupides et inconscients, on décide de partir quand même.

Économie oblige, j’ai fait le tour du monde des compagnies aériennes pour nous trouver des billets pas chers et résultat on décolle de Barcelone. Comme nous devons passer Noël à Carcassonne, c’est complètement faisable.

On trace notre circuit des fêtes : Gourdon (46), Carcassonne (11), Barcelone, Jerez, Cadix, Séville, Cordoue, Grenade, Malaga et retour Barcelone. Sur la carte ça donne ça :

Le 27 décembre, à peine le homard de Noël digéré, nous voilà on the road again. On s’arrête sur la route pour manger un bout et Nounou mange pour la toute première fois des FRITES… une grande découverte qui va changer sa vie à tout jamais !! Ce qui est bien quand vous avez des enfants, c’est que vous ne voyez pas le temps défiler dans l’avion, vous êtes trop occupés à les empêcher de hurler à la mort parce qu’ils ne peuvent pas sauter sur les fauteuils. Donc pour passer le temps, on lit… de la grande littérature bien sûr : « Le chat botté », « le livre des bruits » (qu’on finira par cacher au fond d’un placard pour ne plus avoir à faire le bruit des cubes qui tombent par terre), « Où est Doudou ? »…

À 18 h nous sommes à Jerez, à 19 h on pénètre dans la plus belle chambre d’hôtel qu’on ne s’est jamais offerte… et oui c’est la saison morte, on se tape un 4 étoiles pour 48 € ! Olé !!

On part découvrir Jerez, ville que les guides méprisent en général… et que nous, nous avons adoré. Je ne sais pas si c’est les palmiers décorés façon sapin de Noël ou la gaieté que dégageait la ville ce soir du 27 décembre mais vraiment on a adoré.

P1160946

Le lendemain, nous sommes debout à 6 h 24 (enfant insomniaque oblige), on part à la découverte de la ville au lever du soleil, il n’y a personne dans les rues. La ville n’appartient qu’à nous ce matin.

Après une petite balade, nous nous arrêtons dans un café « El Arriate » prendre un petit déjeuner. Je vois une vieille dame déjeuner avec un caffé con leche et des tartines d’huile d’olive frottées à l’ail. Je me lance dans l’expérience à la grande surprise du serveur prêt à me dégainer sa confiture en mignonnette. Bon alors le café au lait ça n’a jamais été mon truc. Et je dois avouer que l’ail à 8 h du mat’ c’est pas facile même si, comme dirait ma mère, c’est très bon pour la tension. Mais le pain grillé à l’huile d’olive c’est vraiment bien. Et d’ailleurs je déjeunerais comme ça pendant 10 jours après cette première expérience. L’huile d’olive est une religion en Andalousie et elle n’a rien à voir avec l’huile d’olive vendue ici en supermarché, on peut facilement la déguster comme ça. À faire !

Notre escale à Jerez est déjà terminée, on part pour Cadix en fin de matinée. Mais on en garde un excellent souvenir, c’est sûr on reviendra !

P1160951
Jerez au petit matin

5 comments

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis venenatis non fringilla nec efficitur.