Loading...
barques dans la Dordogne
France

Entre Lot et Dordogne : le bonheur !

barques dans la Dordogne

Alors voilà moi je kiffe, non je surkiffe le Lot et la Dordogne. Oui y’a des trucs dingues comme ça dans la vie !! Certains se voient finir leurs jours sur une île tropicale, d’autres dans une cabane au fin fond du Canada, d’autres encore se réservent les karaoké-putes de Shanghai pour leur retraites. Moi non. Moi je voudrais juste une petite maison entre Lot et Dordogne. Voilà deux départements hors du temps.

Un ami m’a dit un jour « dans le Lot, on s’attend à voir sortir des lutins des bois ».

Et c’est bien vrai.

Et cette année, avec l’arrivée de bébée n°2 en mai, on ne se voyait pas partir à l’autre bout du monde en juillet : difficile d’envisager l’aventure avec un nourrisson, et difficile aussi d’envisager la laisser dans un panier devant la porte de ses grands-parents avec un mot « on revient dans 2 semaines, on vous ramènera des tongs, bisous ». Donc nous avons opté pour des vacances plus près de chez nous, dans ce petit coin de verdure que nous aimons tant… et tous ensemble 🙂

Nous avons habité à Gourdon, dans le Lot pendant un an et demi. Une petite maison un peu perdue qui aurait pu, avec 100m2 supplémentaire et une piscine à débordements, être la maison de mes rêves. Cette halte nous a permis de découvrir le Lot bien entendu mais aussi et surtout la Dordogne, qui n’est qu’à quelques kilomètres.

Nous avions donc une bonne connaissance de la région qui entoure Sarlat, Domme, La Roque-Gageac, etc. (région qui méritera un très long article), c’est pourquoi pour nos vacances nous avions opté pour un coin que nous connaissions moins bien, plus à l’est, à Vayrac exactement. La situation de Vayrac est triplement intéressante puisque le village se trouve dans le Lot, il est frontalier avec la Corrèze et il est traversé par la Dordogne.

Durant cette semaine nous sommes partis à la découverte des villages médiévaux qui entourent Vayrac, et ils sont nombreux : Cardaillac, Autoire, Loubressac, Creysse…etc.

Nous avons eu un petit coup coeur pour Autoire (ci-dessus). L’étroitesse de la route qui traverse le village est telle que les voitures doivent se garer à l’entrée de celui-ci dans un grand parking aménagé. Ainsi à pied vous remontez l’artère centrale sans être trop gênés par la circulation, bon bien sûr il y a toujours des tocards pour penser qu’ils vont pouvoir garer leur 4×4 dans une ruelle étroite comme mes chiottes mais bon, passons….

Le jour ou nous y sommes allés il y avait un vide grenier, c’était d’autant plus agréable parce que le village était bien animé. Nous avons mangé au soleil avant d’entreprendre la petite randonnée qui mène à la cascade d’Autoire. Bien sûr, comme des gros idiots, nous avions oublié le porte bébé, et donc avons randonné en poussette/nacelle….pas des plus pratiques sur les gravillons surtout en montée. Nous avons tout de même pu pousser notre convoi exceptionnel jusqu’à l’orée de la forêt. Ici notre poussette pas 4×4 ne pouvait plus avancer. J’ai donc pris Nounou avec moi et ensemble nous avons marché un petit quart d’heure supplémentaire pour arriver à la cascade. Là encore, je ne sais pas pourquoi je m’étais sûrement imaginée que la cascade était au bout d’une autoroute, nous avons joué les boulets puisque nous étions en ballerine toutes les deux…or pour arriver à la cascade il y a une gentille pente raide toujours humide qui vous donne quelques sueurs froides quand vous n’avez pas les chaussures adéquates. Mais nous avons réussi à franchir ce mini cap et avons atteint la cascade…et ce fut un vrai plaisir pour les yeux autant qu’une grande victoire sur nos chaussures !

Et pendant que nous nous baladions, Joujou dans sa nacelle observait la nature d’un tout autre point de vue…

dans les yeux de Joujou
dans les yeux de Joujou

Le lendemain, c’est à Carennac que nous nous sommes arrêtés le temps d’une balade … et c’est avec surprise que nous sommes tombés sur la tour de Raiponce en plein milieu du village 🙂

Je ne vais pas passer en détails tous les villages à voir, mais tout de même je vais vous parler rapidement de Creysse (dans le 46, attention il y a aussi un Creysse dans le 24). Un soir, d’humeur joyeuse nous avons décidé de prendre la route pour aller manger à Floirac, comme cela ne nous convenait pas, nous avons continué en recherche d’un lieu qui nous semblerait propice à accueillir notre famille. Et, en suivant la route, nous sommes arrivés à Creysse. Le vieux village est ravissant, je dirais même apaisant, les maisons sont posées d’abord le long d’un petit cours d’eau rafraîchissant puis elles montent jusqu’à atteindre la place de la mairie depuis laquelle un beau panorama s’offre à vous.

Nous étions déjà ravis de notre soirée quand nous avons repris la voiture pour rentrer. Mais quel bonheur, au retour, de voir les falaises tomber à pic dans la Dordogne depuis la route, chose à laquelle nous n’avions pas prêté attention à l’aller puisque nous montions. Mais là quel paysage ! Nous avons donc décidé de revenir le lendemain nous baigner aux pieds de ces grands murs de calcaire.

Nous avons trouvé une plage aménagée entre Creysse et Floirac, parfaite pour un pic-nique/baignade. Et c’est ainsi que nous avons achevé notre semaine entre Lot et Dordogne.

Un petit mot pour les parents:

La campagne est la destination idéale pour les familles avec de jeunes enfants, et cette région ne fait pas exception. Les aires de jeux et de baignade le long de la Dordogne sont nombreuses, Vayrac en possède d’ailleurs une très belle et très grande où Daddy a pu pêcher mais ça c’est un autre article !

Afin de parfaire vos vacances familiales, je vous conseille également un petit tour d’âne : succès garanti auprès des enfants. Nous cherchions une activité un peu hors du commun pour Nounou, je suis tombée par hasard sur un site qui proposait des petites randos accompagnées d’un âne. Et c’est ainsi que nous avons passer une matinée avec Cannelle, une gentille ânesse un peu gourmande, dans un coin de campagne vraiment agréable près de Ligneyrac (19). Si ça vous intéresse vous trouverez toutes les infos sur le site de Balad’âne.

Fillette sur un âne

4 comments
  1. La famille "France-trotteuse"

    Tout comme toi nous avons eu un vrai coup de coeur pour la Dordogne je cois bien que c’est le paradis sur terre !!
    Nous connaissons moins le Lot mais nous avons dit que nous aimerions bien y aller pour les prochaines vacances de printemps !!
    Alors si cela se fait je noterai tous ces beaux endroits à découvrir !!

  2. David

    Cette année avec ma famille nous allons visiter le département en louant un mobilhome dans un camping à Sarlat. J’espère que nous trouverons d’aussi beau paysages que ceux que vous avez capturez !

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.