Loading...
moins qu'hier (plus que demain)
Back Stage

Des livres et moi feat. Voyager depuis son canapé (acte 2)

moins qu'hier (plus que demain)
Comme l’an passé, je vous propose de découvrir quelques ouvrages, choisis par 3 blogueuses d’exception et moi-même. Cette année, je n’ai pas énormément lu, j’ai préféré zoné sur mon canapé en maudissant les programmes télé, et dormir les yeux ouverts en maudissant le café de midi, aussi, suis-je soulagée de partager cet article avec mes comparses !!
Comme les sœurs du docteur March, nous sommes « quatre styles, quatre filles, [..] toutes gentilles, la tendresse [nous] réunit » (ainsi que la noblesse de la lecture…)… je vous laisse donc découvrir ces différentes œuvres.

Le choix de Tiphanya, du blog Avenue Reine Mathilde :

  • Le dernier apprenti sorcier — les rivières de Londres

Peter Grant est un agent de police et un vrai londonien. Il connaît sa ville comme sa poche, mais lorsqu’un fantôme vient prendre part à une de ses enquêtes, tout un nouveau pan de la ville s’ouvre à lui. Il est alors recruté par l’inspecteur Nightingale pour intégrer une unité dont il ignorait tout. Commence pour lui un quotidien dans lequel il doit courir après les méchants et apprendre à pratiquer la magie.

Cette série est à la fois un hommage à Londres, à la ville telle qu’elle est aujourd’hui et telle qu’elle a été. L’auteur adore sa ville, il la connaît intimement et ça se ressent.

le dernier apprenti sorcie

Le récit contient juste ce qu’il faut pour être bien plus un récit policier qu’un récit fantastique… ou alors fantastique comme à l’époque de Henry James et son Tour d’écrou, lorsque le surnaturel n’apparaît qu’ici et là, ignoré de tous (ou presque).

Le premier tome était un vrai plaisir à lire. Du coup, j’avais poursuivi les enquêtes de l’agent Grant, jusqu’à emporter avec moi le troisième tome à Londres (me promenant dans le livre chaque soir et dans Portobello en journée) et je viens de finir le quatrième. Actuellement six tomes sont disponibles.


Le choix de Martine, du blog Mart’in Trip :

  • Betty — d’Arnaldur Indridason
C’est dans cette rubrique même que j’ai découvert Arnaldur Indridason, grâce à Virginie (et aussi grâce à quelques autres auteurs sur Twitter). Et pour un premier roman, je n’ai pas était déçue.
Betty, c’est une histoire d’amour d’un côté, une histoire d’adultère de l’autre. Une histoire de meurtre (du mari de Betty) et d’emprisonnement à tort. C’est l’histoire d’une calculatrice qui se sert de son nouvel amour pour éliminer l’ancien, et surtout, c’est l’histoire d’un écrivain islandais (Indridason) qui mène en bateau son lecteur (moi) jusqu’au deux tiers du livre. Mais peut-être que vous, vous ne vous laisserez pas berner.
couverture Betty

C’est tellement vexant de s’en apercevoir qu’on est tout de suite enclin à dire que cet écrivain est un génie.  Betty, un livre à lire sans modération !


Le choix de Virginie, du blog Les Aventures d’Arthur et Thibaut :

  • 1Q84 — d’Haruki Murakami
couverture 1Q84
On s’envole pour le Japon, avec la très poétique trilogie d’1Q84 ? Pas tout à fait réel, ce récit en 3 tomes nous emmène dans l’histoire d’amour entre Aomamé et Tengo, dans le monde parallèle d’1Q84…
Vous l’aurez deviné, le récit est censé se dérouler dans le Japon de 1984. Et vous l’aurez deviné aussi, c’est un livre de science-fiction rappel de 1984 de Georges Orwell. On y découvre la société japonaise à travers un récit fantastique auquel on adhère… ou pas ! Il est très facile de ne pas se laisser emporter par ce récit (ce fut le cas de monsieur), mais moi je me suis laissée emportée avec plaisir dans la découverte du monde des little people au travers de la chrysalide de l’air…

Mes choix !

Alors, oui, je triche, et j’assume. Je vous présente 3 livres… Mais que voulez-vous … Je suis chez moi, ça donne quelques droits, comme celui de présenter 3 livres au lieu d’un seul ! : p

livres : suoer zelda / moins qu'hier / brooklyn follies

  • Brooklyn Follies — de Paul Auster
Oui, alors, je sais très bien ce que vous vous dites, ce n’est pas de dernières fraîcheurs, Brooklyn Follies. Le livre date de 2005, environ l’époque où je l’ai acheté… et rangé bien correctement dans la bibliothèque sans jamais l’ouvrir. En 10 ou 12 ans, je n’avais jamais fait cas de ce livre. Quelle bêtise.
J’aime beaucoup Paul Auster, mais ici, il se surpasse. Comme l’annonce le titre, cette épopée austérienne se déroule dans le quartier de Brooklyn à New York : Nathan, la soixantaine moyennement rayonnante, retrouve par hasard son neveu, Tom, la trentaine tristoune. Tous les deux, renouant liens et affections, vont reprendre leur vie en main et remettre un pied devant l’autre malgré l’âge, pour l’un, et les échecs, pour l’autre.
Ici, chaque personnage est savoureux, et apporte avec lui son rayon de lumière dans une humanité de plus en plus individuelle et opportuniste. Et, au final, c’est un livre plein de douceur que nous offre Paul Auster, un hymne joyeux à la vie… qui se termine par le drame le plus violent que l’Occident ait connu ces cinquante dernières années. Comme, si l’auteur avait souhaité nous livrer les clés du bonheur avant de voir son monde anéanti.

 

  • Moins qu’hier (plus que demain) — de Fabcaro
Ce livre m’est tombé entre les mains il y a tout juste 3 jours, pour mon anniversaire (merci Maman !). Lu en l’espace d’une demi-heure, je me suis régalée comme jamais cette année avec une BD. Fabcaro, vous le connaissez peut-être, il est l’auteur (déjanté) de l’album Zaï-Zaï-Zaï… qui sera sûrement un jour sur le podium des livres les plus fous ! Il récidive donc ici avec des scénettes d’une page, des microhistoires de couples, alternant cynisme et loufoquerie. C’est de loin le livre le plus rafraîchissant que j’ai lu cette année !!
  • Super Zelda — de Tiziana Lo Porto et Danielle Marotta
On connaît tous (ou presque tous) Gatsby le Magnifique, de Francis Scott Fitzgerald, mais rares sont les personnes qui connaissent la femme qui vivait à côté de son auteur : Zelda Fitzgerald. Mais devant leur biographie, on ne peut que constater que mari et femme ne font qu’un. Liés d’un amour passionnel, Zelda et Scott vont vivre leur jeunesse dans une tornade de fêtes, profitant de la vie à la folie.
Dans cet album, les auteurs racontent Zelda, plus belle et plus libre qu’aucune autre femme de son époque ; une muse incontestée, trop vite délaissée, ayant sombré dans la schizophrénie.
C’est aussi une immersion dans les années 20, tantôt dans les ruelles de Rome, tantôt sur les hauteurs d’Hollywood ; Zelda et Scott sont les témoins et les acteurs (ainsi que les victimes) d’un monde qui se libère… des influencers avant l’heure ! À lire 1000 fois !

Merci à Audrey d’avoir mis ce livre entre les mains.


Nos autres lectures sont à découvrir dans les éditions précédentes de Voyager depuis son Canapé !

Comme j’ai adoré ce livre (malgré toutes mes larmes), je vous remets la couverture ici !!

couverture de fairyland d'Alyssia Abbott
7 comments
  1. Martine

    Heureusement que tu n’as pas beaucoup lu! 3 livres rien que ça!!
    Moi j’ai déjà notè le dernier apprentis sorcier dans ma wish list de livres (quand j’aurai fini les 250 autres en attente…)

  2. Tiphanya

    Cette fois ci j’ai envie de tout lire. J’adore Zelda Fitzgerald, je n’ai pas lu de roman de Murakami depuis que je suis maman et même Betty me tente car j’aime les auteurs qui jouent avec leurs lecteurs.
    En vrai y a que la Bd « moins qu’hier » qui ne me tente pas.

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

adipiscing ut elit. Nullam odio dolor Sed tempus accumsan