Loading...
Bonifacio depuis la mer
CorseFrance

Nos aventures corses, acte 2 : cap sur le sud

Bonifacio depuis la mer

Après deux jours à Ajaccio Previously on Fish & Child ), nous avons remis les valises au fond de la voiture et pris la route en direction du sud avec l’idée de nous arrêter à Sartène pour midi. Nous n’étions pas encore arrivés que déjà je regrettais de ne pas pouvoir m’y arrêter plus longtemps, le paysage était extraordinaire : la montagne corse comme je l’avais imaginé, le village corse comme je l’avais rêvé (vous trouvez que j’en fais trop ? Attendez la suite … ).

Sartène - Corse

Avant de passer à table, nous avons fait le tour du village. Il règne à Sartène une ambiance bien particulière… Prosper Mérimée y séjourna, c’est en partie ici que lui vint l’inspiration de Colomba, l’histoire d’une vendetta. Il dira de Sartène qu’elle est « la plus corse des villes corses« . C’est peut-être dans cette simple définition que réside le mystère de cette ambiance.

Ici les maisons sont hautes … en fait ce sont des immeubles en granit, bien accrochés au sommet de la montagne, serrés les uns aux autres, ils s’étirent vers le ciel guettant l’ennemi par des fenêtres étroites (il n’en faudrait pas beaucoup moins pour penser à des meurtrières). Le tout forme un ensemble assez austère qui semble vous encercler.

Mais c’est beau. J’ai adoré Sartène.

Après cette jolie balade, nous sommes allés manger……….. Je pourrais vous raconter comment notre fille aînée a fait un scandale (et quand je dis scandale, c’est plutôt SCANDALE) dans le resto parce qu’elle trouvait que les chaises (oui, oui, j’ai bien dit les chaises) étaient trop vieilles à son goût !! Je pourrais vous le raconter mais c’est tellement étrange que vous ne comprendriez pas… nous même, nous n’avons rien compris ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous étions morts de honte, et que cette affaire dite de la « chaise vieille » a amené Nounou à râler pendant deux jours …. (trop le kif les voyages en famille !) Et, encore maintenant, 3 mois plus tard, quand on va au resto, elle s’assure que TOUTES les chaises  sont en état….

Juste, avant de passer à la suite : y’a que mes mômes qui sont chelous ? (#AppelàTémoins)

Après une pizza avalée de travers sur une « chaise vieille », nous avons quitté à regret Sartène, et avons mis le cap sur Bonifacio.

La route entre Sartène et Bonifacio est magnifique, et je vais même me permettre de la qualifier de route panoramique si un institut touristique ne l’a pas déjà fait…

Nous sommes arrivés à Bonifacio sous un (unique) rayon de soleil, et c’est avec un plaisir de môme que sommes partis à la découverte de cette ville fortifiée. Bon, je pense que Thalassa a réalisé assez de reportages sur la région pour m’éviter de vous faire un cours magistral sur l’histoire de la cité mais si vous souhaitez vous remémorer quelques évènements, je vous conseille ce lien : l’Histoire de Bonifacio.

J’imagine qu’en pleine saison, la cité doit être tout juste « visitable », il doit falloir se battre (et se ruiner) pour se garer, et les places en terrasse doivent être chères… mais là, en cette fin du mois d’octobre, tout était parfait : le parking le plus haut, au niveau du cimetière, était libre et gratuit, il y avait quelques touristes mais ils ne se bousculaient pas et les terrasses nous attendaient … Bref, une première visite parfaite. Si parfaite que nous avons décidé de continuer la balade dans la citadelle, pour la modique somme de 2€/adulte, si le bâtiment n’est pas extraordinaire, la vue, elle, l’est !!

Après ça, et après avoir perdu Doudou, fait une crise d’angoisse et retrouvé Doudou, nous avons rejoint notre maison avec vue sur mer au dessus de la célèbre plage de Santa-Giulia ( dans la Résidence Marina di Santa-Giulia : le meilleur bon plan de ces vacances puisque nous avons payé 60€/nuit au lieu de … 325€/nuit en pleine saison – oui ça fait mal surtout qu’en pleine saison, les maisons ne se louent qu’à la semaine !).

Bon, la météo ne nous a pas forcément permis de jouir de tous les atouts du site (terrasse, BBQ, piscine…) mais c’était quand même cool de contempler ce paysage en se levant et en se couchant…

lever du soleil sur la Corse
le petit bout de côte, au fond à droite, c’est la Sardaigne !

Au lendemain de notre arrivée dans le sud, après avoir tergiversé un moment sur notre programme, nous avons opté pour une visite de Porto-Vecchio. Je ne sais pas vous, mais moi, Porto-Vecchio, rien que le nom ça m’envoie du rêve ! Peut-être trop d’ailleurs ! Quelle déception ! Je ne sais pas si c’est moi qui était mal lunée (possibilité envisageable) ou si cette ville est vraiment aussi inintéressante qu’elle m’a paru (Jac est moins catégorique que moi mais c’est surtout parce qu’il y a acheté un couteau (?) dont il est tombé amoureux ….). Quoi qu’il en soit, nous nous sommes échappés assez rapidement, et nous avons repris le chemin de Bonifacio.

En arrivant, nous nous sommes précipités au port pour espérer faire une balade-en-mer-spéciale-touristes avant midi… et c’est ainsi qu’à 11h30, nous avons embarqué.

Etant des parents particulièrement prévoyants, nous avons fait un stock de compotes à boire et de petits écoliers au cas où la faim viendrait trop vite, nous avons bouclé les doudous au fond du sac histoire qu’ils ne finissent pas leur voyage sur une plage algérienne, et avons subtilisé la sucette de Joujou avant de monter à bord… Bref : l’organisation parfaite. Mais c’était sans compter sur la « demi-heure corse » : nous avons poireauté bien 30 minutes sur notre coque de noix avant de partir, donc Joujou a commencé à s’agiter, à râler, à bouger dans tous les sens, et après avoir tenté de la calmer avec nos alléchants écoliers, nous avons été obligés de sortir notre ultime joker (je vous accorde que nous n’avions pas beaucoup de jokers) : la sucette… et c’est ainsi que Joujou s’est calmée… ouf…. et puis le bateau a bougé et nous avons entendu « Ploc ». Avant même de regarder dans l’eau, j’avais compris. J’ai posé mes yeux sur Joujou qui, elle, observait la sucette flotter… et avant de pouvoir dire « sucette », le bateau était parti (En même temps, je ne sais pas comment nous aurions pu aller la repêcher). Notre poupette s’est mis à hurler comme un chien qu’on égorge, Nounou s’y est mise à son tour par solidarité, et les dix autres passagers nous ont tous dévisagé d’un même regard, un regard qui disait : « si vos gamines ne la ferment pas, vous nous devez 17€ à chacun ». (Gros gros kif les voyages en famille, j’vous dis !)

« Heureusement », la mer était agitée (nous même, nous nous demandions à quel moment nous allions passer par-dessus bord), et la tristesse de Joujou a vite laissé place à la terreur, très rapidement elle s’est tétanisée dans mes bras, et a préféré plonger dans un profond sommeil en espérant que cette épreuve passerait ainsi plus vite. Le silence est alors revenu (nous avions dans le même temps, changé les idées à Nounou en lui sortant une paire de jumelles : oui, bien joué, je sais !) sur le bateau et nous avons (tous) pu profiter de cette magnifique balade.

Sur une des photos, vous pouvez apercevoir les escaliers du roi d'Aragon que nous n'avons pas 
eu l'occasion de descendre (Jac a le vertige et l'exercice ne lui disait rien!) mais si vous 
voulez quelques belles photos et quelques infos à ce sujet, je vous conseille l'article 
d'On met les voiles, il devrait aussi finir de vous persuader que l'été n'est pas la saison idéale 
pour découvrir l'île.

Notre petite découverte du sud s’est achevée par une agréable pause sur la plage de la Rondinara et surtout par une très belle balade sur la plage de Santa Giulia au petit matin …

Dans le prochain épisode (Attention Spoiler) : nous quitterons les plages paradisiaques du sud pour randonner en montagne, nous partirons à la découverte de Corte et de ses habitants … un grand moment sur tous les plans ! (ouais, ok, c’était pas un spoiler de dingue !)

20 comments
  1. LadyMilonguera

    C’est la région d’enfance de mon homme et il a encore une maison de famille à Bonifacio alors c’est dire si je commence à connaitre ce coin… Effectivement, Sartène est un village plein de charme et d’authenticité et la route qui la relie à Bonifacio est vraiment d’une beauté !!!

    1. fish & child

      je vous parlerais du nord très vite (à la fin de la semaine ou début de la semaine prochaine), c’est la partie que nous avons préférée donc normalement je devrais te donner envie 😀

  2. chacha Aventurière

    Levée 15 mm plutôt pour rattraper mon retard de lecture … de ton blog … J’y suis enfin arrivée.
    Très belles photos (pourquoi je te complimente encore … Ah oui parce que c’est vrai !)
    Même si le soleil n’était pas au rendez-vous, t’as fini de me convaincre d’y aller hors saison …. Oups, small hic depuis Lille y a plus de vol à partir d’octobre, et le 1er vol est en départ après les vacances de Pâques, bon ben comme certaines font tourner les têtes moi j’vais faire tourner skyscanner.
    Pour en revenir à Nounou, j’suis d’ac avec elle, oh que c’est vilain une vieille chaise. J’ai eu un gros bobo un jour à cause d’une vieille chaise et depuis je fais attention. Au passage je lui fait un bisou à Nounou.
    L’histoire de la sucette, super ! La prochaine fois pense à en prendre un paquet ! (Bien le planquer sinon en 1h tu risque d’être sans munition 😉 !
    Je pense qu’on sais toute fait avoir avec la ville ou le village qu’on idealise sur la base des commentaires des autres voyageurs, et combien d’entre nous sont déçus … Mais ne l’avouent pas . J’en ai encore eu la preuve en Toscane en Août dernier, c’est bien que des aventuriers des temps modernes comme toi nous fasses part de ses découvertes hors guides touristiques à haut pouvoir de séduction.
    Kiss kiss à toute ta jolie tribu
    & @ bientôt pour de nouvelles aventures ! .

    1. fish & child

      je suis honorée que tu te sois levée 15 minutes plus tôt pour rattraper ton retard !! mais faut pas : c’est important le sommeil, je ne voudrais pas être responsable d’un gros coup de fatigue à 14h !
      merci d’être toujours au RDV en tout cas, ça fait plaisir 🙂

  3. Véro - Destinaterre

    Que c’est beau la Corse, ça me rappelle plein de bons souvenirs (on y était allé quand on était encore un jeune couple insouciant et sans enfant ^^) ! Merci pour ce beau reportage, et pour toutes ces petites anecdotes du voyage en famille, on se sent moins seuls !… Mais c’est aussi plein de bons souvenirs à raconter à nos marmailles !
    A bientôt

    1. fish & child

      Merci à toi pour ton gentil commentaire. Et oui c’est certain, les enfants sont le piment de nos voyages… et ils les rendent tellement plus drôles… surtout à raconter 🙂

  4. Chloé

    Je trouve que les villes corses ressemblent beaucoup à celles de Malte, mais c’est peut-être une idée que je me fais, car on ne me l’a jamais dit!
    Et sinon, pour l’anecdote des chaises, des fois, on ne sait pas ce qu’il y a dans les tête des enfants (enfin, même dans celle des adultes tu me diras^^!)

    1. fish & child

      c’est bien possible que les villes corses ressemblent à celles de Malte… ce sont des îles méditerranéennes aux histoires très complexes toutes les deux… mais n’étant jamais allée à Malte, je te laisse juge 🙂
      Sinon, pour ce qui est des cerveaux de mes enfants … le mystère reste entier mais comme tu le dis il y a aussi de nombreux cerveaux adultes qui me sont tout autant mystérieux 🙂

  5. On met les voiles

    Alors là on n’en revient pas. Nostalgique de notre voyage en Corse on est passé sur ton blog pour entretenir notre nostalgie avec en fond musical Adele.. tu vois le delire… Comme d’hab on a trouvé l’article marrant et bien illustré mais en plus pepite tu le rediriges vers le notre. C’est trop sympa. ca nous fait trop plaisir 🙂 Ps si un jour on se retrouve dans un retso ou les chaises sont vieilles… Promis on ne fera pas de scandale 😉

    1. fish & child

      et bon craquage quand même le combo Adèle/nostalgie on the blog !! 🙂 faut pas lâcher maintenant vous partez au Brésil dans quelques jours bande de saligots !!

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

massa elit. ut odio in sit at lectus