Loading...
enfant sur la plage (noir et blanc)
Back Stage

Sans penser à demain

enfant sur la plage (noir et blanc)

Il y a huit jours, nous avons quitté Agen. Comme ça, sans nous retourner… sans penser à demain, comme dit si bien la chanson.

Il y a 4 ans et demi, nous sommes arrivés dans le Lot-et-Garonne par hasard… ou plutôt par le hasard du chômage et autres péripéties soumises aux lois des CDD. Nous nous étions fixés 3 ans. Trois ans pour essayer de comprendre ce que nous voulions vraiment faire, où nous voulions vraiment être. Nous aurons mis 4 ans et demi pour trouver quelques réponses. Nous sommes passés par tous les pôles : l’achat de maison dans le Lot-et-Garonne, un voyage de la Patagonie à l’Alaska (ou le contraire), ouvrir un B & B-pêche en Écosse, etc., etc..

Et puis, voilà, nous avons encartonné la maison, non pas pour tout balancer et aller voir si l’herbe pousse dans le bon sens en Tasmanie, mais pour les déballer dans une petite maison à Agde.

C’est le premier déménagement de Joujou, le 3e pour Nounou (du haut de ses 6 ans)… Nous sommes, à notre façon, des nomades… mais des nomades qui se baladent avec 100 cartons. 🙂

J’avoue qu’à l’ère du nomadisme digital, j’aime encore me vautrer sous mon plaid rouge pour regarder Stephane Plaza les week-ends d’hiver. J’aime partir en voyage… et rentrer chez moi. J’aime que mes enfants aient un rythme « normal », une école, des ami(e)s de tous les jours, une boulangère qui nous reconnait, etc. J’aime appartenir à un lieu. En 4 ans et demi à Agen, nous avions créé tout ça, et nous allons devoir tout reconstruire. Mais ce sera aussi un plaisir : de nouvelles rencontres, de nouvelles découvertes, une nouvelle boulangère. Et ce « tout » me rassure.

Alors certes, ce n’est peut-être pas très « cool », il y a 1000 façons d’avoir une vie plus aventureuse… mais c’est ainsi que nous voyons notre vie aujourd’hui.

Il me tarde de mieux découvrir et comprendre Agde, il me tarde de balader mon appareil photo dans toute cette région, que je connais mal, et tout le sud-est, que je connais encore plus mal. On entend souvent les voyageurs expliquer qu’ils aiment rester longtemps dans un pays, y travailler, pour prendre le temps de bien le connaître, pour en avoir un autre aperçu que celui du touriste… C’est exactement ce que nous allons faire. Nous allons continuer de vivre et travailler en France, afin de prendre le temps de découvrir le pays encore mieux. 🙂

En attendant, on va déballer les cartons, on va oublier les « au revoir »… Voilà une chose que je déteste… D’ailleurs, j’avais prévu de ne pas aller chercher les filles à la crèche et à l’école pour m’éviter une crise de larmes… parce que je me connais, je suis une chialeuse, et malgré ma joie de partir pour Agde, je savais que j’allais fondre en larmes en voyant mes pépètes quitter des lieux où elles ont été si bien entourées. Mais, j’y suis allée (heureusement le contraire aurait été très mal poli !) , et j’ai même réussi à ne pas pleurer ! #Victoire

En plus d’avoir laissé derrière nous un tas de personnes formidables (BIG UP à la crèche du Passage et à l’école Réné Bétuing), nous avons fermé, pour la dernière fois, la maison qui a vu grandir nos filles, quitté notre jardin où poussent de si belles roses, et Agen qui, malgré tous mes préjugés en arrivant, s’est révélée une ville très sympa. N’allez pas croire que j’ai des regrets, je suis juste un peu nostalgique, juste ce qu’il faut pour ne pas oublier ce lieu où l’on a vécu de merveilleux moments. Aujourd’hui, nous partons pour de nouvelles aventures, et peut-être que dans 4 ans et demi je vous annoncerais que nous partons au fin fond du Cambodge enseigner mon méticuleux classement de bibliothèque, le tout dans le but d’amorcer une véritable vie nomade. Mais je ne crois pas. Certaines personnes ont besoin de racines, et à bien y penser, je crois que je suis un chêne.

(Vous me direz un chêne qui pousse sur la plage… c’est encore un coup à se casser la gueule 🙂 )

AGEN – THE END

NB : Je vous accorde qu’il existe des photos plus joyeuses d’Agen mais j’aime bien ce cliché !


 


AGDE – 3.2.1…

plage du grau d'agde et smiley avec lunette de soleil

Hier, pour fêter notre première semaine à Agde, nous avons sorti la tête des cartons et des poissons pour nous offrir une petite balade entre la plage de la Tamarissière et Vias… le bonheur !

Et tant que nous sommes dans la nouveauté, sachez que notre site Travelers & Fish est ouvert depuis 2 jours… alors ami(e)s pêcheur(se)s, précipitez-vous ! Et ami(e)s non pêcheur(se)s, faites tourner !! 🙂

 

Aimer c'est partager !

32 comments
  1. famillefrancetrotteuse

    Une nouvelle vie qui commence pour vous quatre !! Vous arrivez à la belle saison et je pense qu’il n’y a rien de mieux pour démarrer dans une nouvelle ville. Nous aussi nous avons bougé mais comme on est des micro joueurs, ont est resté dans le même département !! Tout comme toi j’ai besoin de racines bien encrées même si parfois je peste contre la région parisienne je ne suis encore prête a partir pour une autre région française alors la Patagonie c’est à des années lumière des mes possibilités 🙂 🙂 !! Plein de bonheur à vous a Agde et j’espère que vous trouverez très vite une nouvelle boulangère 🙂 🙂 !!

    1. mitchka

      Figures que nous avons, non pas une, mais 2 boulangerie au bout de la rue, et une 3e 100m plus loin … donc autant te dire qu’on va manger des croissants :p

  2. Isa

    Je dois être une chialeuse aussi car tu m’as presque tiré une larmichette ! On doit être le même genre de nomades. Je trouve qu’il y a rien de plus intense que le sentiment d’appartenir à un endroit. Vivement tes reportages agdais (?) et sud-estins (?!)

    1. mitchka

      On dit agathois 🙂
      et sud-estins, je sais pas… j’aurais plutôt dit sudestites … mais ça pique les oreilles quand même !
      Sinon, oui, à te lire, je pense aussi que nous appartenons à la même catégorie de nomades 😀

  3. Solcito

    Je viens de vivre la même, ou presque (Paris >> Sud Ouest) donc oh-que-je-te-comprends !
    C’est génial de s’installer dans un nouvel endroit, mais triste de laisser derrière soi…
    (du coup, je veux bien un gâteau au chocolat 🙂

    1. mitchka

      grosse tournée de muffins à St Malo !!! non c’est pas vrai, j’ai pas les moyens ! mais je connais quelques endroits sympas à Bordeaux où en manger 🙂

  4. Laura

    Je vous souhaite une bien belle vie à Agde. Il n’est pas plus aventureux d’aller à l’autre bout du monde, l’important est de rester soi même. Et à vous lire, je n’ai pas de doute sur votre authenticité et ça me plaît. À très vite. Hâte de faire ta rencontre en vrai !

    1. mitchka

      Hâte aussi !
      Et oui, tu as raison, il faut être sincère dans ses choix … ne pas chercher à vivre la vie des autres, sous prétexte qu’elle semble plus « folle » … mais c’st vrai que dans le monde du blogging on voit passer des gens qui ont des vies si particulières que je crois qu’on finit tous par se poser des questions quand même …

  5. tiphanya

    Je ne trouve pas que nous soyons dans une ère dédié au nomadisme, mais plutôt dans une époque où nous, nés en France, avons la chance de pouvoir choisir. Et c’est vraiment génial de pouvoir le faire et c’est encore mieux de le faire.
    Bienvenue dans votre nouvelle vie !

    1. mitchka

      Je pense que nous ne sommes qu’une poignée à avoir le choix, même en France. Ce que je voulais dire dans le billet, c’est que l’on voit tellement de personnes opter pour ce mode de vie (surtout dans le blogging, avouons le) que l’on se pose obligatoirement la question. Après je n’ai aucun jugement, c’est un billet très MOI JE qui ne sert à rien à part raconter ma vie 🙂

  6. Eve Pouliot

    Très émouvant et très belles photos. Je te comprends tu sais. J’aime voyager, mais j’adore rentrer à la maison, m’attacher aux gens qui m’entourent, découvrir de nouvelles facettes dans un lieu familier, regarder mes enfants s’épanouir dans en environnement familier… Et je pleure facilement moi aussi quand je quitte un lieu significatif pour mes enfants… 🙂

    1. mitchka

      ça ne m’étonne pas, c’est toujours ce que j’ai ressenti à te lisant, on te sent très attaché à tes racines québécoises même quand vous êtes en plein milieu du désert 🙂

  7. karine lemonnier

    Je suis sûre que vous allez être très bien à Agde, le canal, la mer, etc et j’ai hâte qu’on vienne vous faire une p’tite visite ! le nouveau site de pêche est super, les pêcheurs voyageurs vont être heureux de cette mine d’infos et de beaux récits

    1. mitchka

      merci Karine. Oui, les premiers retours de pêcheurs sont vraiment très positifs : nous sommes hyper contents ! Et nous sommes aussi très heureux de notre installation, j’espère que vous trouverez le temps de venir bientôt.

  8. Lili

    Un article qui sent bon les premiers jours du reste de votre vie ! Tu sais déjà tout le bonheur que je vous souhaite car je te l’ai dit au moins 1000 fois. Biz

  9. unevaliseetdeuxpoussins

    Un déménagement en famille me semble déjà une sacrée aventure. Avec chéri, on a connu 3 logements en 16 ans. Casaniers? Oui!!! Quand parfois on parle de déménager je suis d’abord étourdie de penser à toute la logistique que cela impliquera : vente de maison, recherche de nouvelle maison, que cela coïncide avec des changements de boulot… Et puis on a fait construire notre maison, où nos enfants sont nés (pas au sens littéral, hein!) et ont grandi. Alors forcément, cette maison, elle nous manquera. On le fera probablement un jour. En attendant, ceux qui franchissent ce pas qui me semble si énorme sont pour moi de vrais aventuriers!
    Bonne installation à vous!!

    1. mitchka

      Oui, je comprends ce que tu dis. Et c’est vrai qu’on a tellement de souvenirs qui se mettent en place quand on a des enfants … les premiers pas, les premiers rires, etc … c’est dur de se détacher des lieux ! Mais bon, je me dis que tout ça reste … surtout quand tu as gravé au bic les mesures de tes filles dans une poutre comme nous :p

  10. Paule-Elise

    Moi je trouve ça super de faire la tournée des villes de France qui commencent avec un A ! Et puis j’adore aussi regarder Stéphane Plaza. S’installer dans un nouvel endroit c’est toujours une aventure et ça rafraichit le regard qu’on porte sur à peu près tout. Alors bonne installation et bonne découverte à vous!

    1. mitchka

      merci ! Oui, c’est un sacré concept la tournée des villes qui commencent en A et qui n’ont que 4 lettres … je dirais même : un challenge 🙂

  11. Manu

    « Certaines personnes ont besoin de racines, et à bien y penser, je crois que je suis un chêne. »

    Quelle belle phrase et que je te comprend dans ce besoin d’enracinement. Il y a encore quelques temps, je pensai être ce type capable de se nomadiser avec une facilité déconcertante et de tirer « trait » sur ce qu’il laisse. Et en fait, non. J’ai aussi besoin de m’enraciner quelques temps dans un endroit, en l’occurrence Chambéry en ce moment pour me lier des amitiés, trouver des repères rassurants et vivre au quotidien le nouvel environnement (ah la savoie ^^).
    Et puis un jour, ou pas, j’aurai envie d’autres challenges et j’irai déplacer mon propre arbre ailleurs. (ce qui risque d’arriver plus ou moins rapidement ^^).
    Je fonctionne au « challenge » si je puis dire et j’ai le sentiment que c’est la même pour vous aussi !

    1. mitchka

      Oui, tout à fait, et tu le sais, je me (nous) retrouve souvent dans ce que tu écris … bon, nous viendrons bientôt pour voir si la Savoie envoie vraiment autant que tu le dis 🙂

  12. Stouph

    De nouvelles aventures commencent c’est chouette ! Nous avons souvent déménagés nous aussi, aux 4 coins de la France, et c’est un vrai enrichissement ! Maintenant, les enfants sont plus grands, alors on a posé nos cartons plus longtemps que d’habitude … Hâte de lire vos nouvelles aventures 🙂

    1. mitchka

      oui, je pense aussi que nous allons essayé de nous poser quelques années pour que les filles puissent trouver un rythme de croisière à l’école … mais bon, on ne sait pas de quoi est fait demain 🙂

Un commentaire = un gâteau au chocolat (non c'est pas vrai mais laissez nous un petit mot quand même)