Loading...
Biarritz
France

Sortir (de son canapé) l’hiver #EnFranceAussi

Biarritz

Nous sommes le 1 er décembre et voici donc ma 3e participation au RDV inter-blogueurs #EnFranceAussi destiné à faire découvrir la richesse notre pays, organisé par Le coin des VoyageursVoyage & Féminin et La Terre sur son 31 et en partenariat avec les éditions Belles Balades (voir jeu concours en bas de l’article).

Thème de ce mois : Une destination pour l’hiver.

Je ne vous cache pas que j’ai eu un mal fou à trouver une « destination pour l’hiver », pour la simple raison que moi, l’hiver je le passe sur mon canapé sous une couverture en polaire rouge (important de préciser la couleur, vous me visualisez mieux comme ça, c’est important de visualiser ce qu’on lit) à attendre le printemps…une version confortable de l’hibernation, quoi. D’ailleurs, Mitchka (c’est mon prénom, je précise pour ceux qui n’auraient pas lu notre présentation ou qui pensent depuis des mois que c’est un pseudo twitter chelou parmi d’autres), si on enlève le T, ça veut dire Ours…Il n’y a pas de hasard dans la vie…

Mais je sens qu’on s’égare, revenons à nos moutons hivernaux.

Une destination pour l’hiver. Non vraiment j’ai été embêté. L’hiver, en France, il fait froid, dans certains endroits, que heureusement je ne fréquente pas, il paraît même qu’il neige ; Jac et moi on déteste la neige. Alors oui, ça y est je vous entends vous exclamer : « Mais comment vous n’aimez pas la neige ? la neige c’est beau, c’est doux, ce grand manteau blanc, c’est poétique… et le silence… » Oui alors déjà le silence dans notre famille est … ce qu’Astérix est à César, vous voyez ? Non, si ? (Je vous laisse réfléchir à cette métaphore et j’enchaîne…) par ailleurs, le blanc ça me fait mal aux yeux, et les pieds trempés, je déteste. Je suis déjà en mode glaçon de fin septembre à début avril, je n’ai pas besoin d’éléments extérieurs supplémentaires pour avoir froid.

Donc (on y arrive), j’ai décidé de vous amener à l’océan (bien que parfois il y neige aussi… ) et c’est à Biarritz que je vous propose de vous balader ce mois-ci.

J’adore Biarritz. Et si je gagne au loto, peut-être finirais-je mes jours en vielle-dame-à-chihuahua là-bas. Oui, parce que Biarritz, c’est l’océan dans tous ses états, le surf et les surfeurs (dans tous leurs états aussi), mais aussi une importante masse de touristes assez aisés, du genre de ceux qui choisissent la vache avec laquelle on fabrique leurs chaussures.

Pourquoi Biarritz est-elle si huppée ?

Et bien c’est l’histoire qui veut ça (est ce que vous voyez la transition de dingue ?)… pourtant jusqu’au milieu XIXe siècle, Biarritz n’est qu’un petit port de pêche comme les autres.

Entre le XIIe et XVIIe siècle, les pêcheurs biarrots sont connus pour harponner les baleines : l’anse du vieux port, à l’abri des houles, permet d’échouer les cétacés à marée haute puis de les dépecer quand l’océan se retire. Cette activité fait vivre le village pendant près de cinq siècles, après quoi les baleines finissent par s’éloigner définitivement de la côte basque… (on les comprend !)

Au XIXe siècle, la baignade est à la mode (truc que je comprendrais jamais : pourquoi les Hommes ont attendu le XIXe siècle pour se baigner ?), et le premier VIP a goûté les joies des bains biarrots n’est autre que Victor Hugo, et celui-ci entrevoit déjà en 1843 l’avenir du petit de port de pêche :

 » qu’un hameau de pêcheurs, pleins de mœurs antiques et naïves, assis au bord de l’océan (…) ne devienne à la mode, (que le) village à toits roux et à contrevents verts posé sur des croupes de gazon et de bruyère dont il suit les ondulations (…) ne soit pris du mauvais appétit de l’argent (…) mettant des peupliers sur ses mornes, des rampes à ses dunes, des escaliers à ses précipices, des kiosques à ses rochers, des bancs à ses grottes (…). « 

J’ai envie de dire : on pouvait difficilement voir plus juste !!

Dix ans après le passage de l’écrivain, l’épouse de Napoléon III décide de faire de Biarrtiz sa villégiature, l’empereur fait alors construire la « Villa Eugénie ». Je voudrais préciser que je ne suis pas tout à fait d’accord avec le terme « Villa », personnellement, j’aurais plutôt utilisé les mots « immense palais de dingue », mais je suppose que Napoléon III et moi n’avons pas tout à fait le même sens de la mesure.

Je n’avais de belles vues du Palais, donc j’ai volé des photos sur internet (bouhhhh………..)

Si vous avez l’impression que les bâtiments sont très différents, c’est simplement parce que la villa Eugénie a été victime d’un incendie en 1903 : elle a été entièrement reconstruite et transformée en hôtel de luxe (entre 320 et 1100 €/nuit). Donc si vous aviez envie de vous fendre de quelques centaines d’euros pour avoir l’honneur de fouler le même sol que le couple impérial, sachez que vous foulez surtout le même sol qu’un promoteur hyper malin !!

Avec l’arrivée d’Eugénie et de Napoléon III, ce sont toutes les têtes couronnées d’Europe et autres courtisans qui débarquent dans le pays basque, d’où le nombre de villas somptueuses que l’on trouve dans la cité balnéaire (et alentour) ; Biarritz devient alors la reine des plages et la plage des rois (ça claque comme slogan, non !?!).

Au XXe siècle, le tourisme (de luxe) ne va cesser de se développer et ce jusqu’aux années 60, période où le surf va faire son entrée dans la ville et amener une nouvelle clientèle. Et aujourd’hui, avec un bon CE tout le monde peut s’offrir des vacances à Biarritz.

Pourquoi aller à Biarritz l’hiver plutôt que l’été… et bien principalement pour avoir la paix !

Durant les mois de juillet/août, la Grande Plage, devant le Casino, ça donne ça :

Biarritz

Alors que l’hiver, certes vous ne bronzerez pas, mais vous aurez tout le loisir de respirer les embruns sans vous faire bousculer !

Biarritz

Si vous passez par là, ne pas rater :

  • La superbe librairie Book Store qui abrita les ateliers de Coco Chanel pendant la 2e guerre mondiale
  • Prendre un petit déjeuner dans la très belle pâtisserie Miremont (vue sur l’océan au fond de la salle)
  • Manger au Tikia, 1 Place Sainte-Eugénie, le meilleur restaurant de la ville !
  • Et s’il fait soleil, laissez vous tenter par une balade sur le sentier du littoral qui va de Biarritz à Saint-Jean-de-Luz (renseignements ICI)
Concours  
Gagnez un exemplaire du livre « Paysages insolites et extraordinaires de France » 
en répondant à la question posée par notre partenaire sur sa page facebook : 
@bellesbalades
11221763_10207316010992360_5243256189512892946_n

 

Un article #EnFranceAussi

CNVeFIeUkAACI2t

 

 

30 comments
    1. fish & child

      Biarritz et le pays basque en général mérite quelques jours effectivement… c’est vrai que nous on aime bien l’océan l’hiver mais je suppose qu’on apprécie mieux au mois de mai avant que les touristes ne prennent la ville d’assaut et quand le soleil commence à ré-apparaître 🙂

    1. fish & child

      Pareil ! Je ne me baigne pas non plus l’été !! c’est d’ailleurs pour ça que ça m’est égal d’y aller l’été ou l’hiver : pour moi c’est pareil … bon c’est sûr l’hiver il faut se couvrir !! 🙂

  1. christonet

    Nous y sommes allés une fois, je ne sais plus d’ailleurs si c’était en Juin ou Septembre mais ce qui est sûr c’est que nous n’avons pas particulièrement été attirés par ce coin là de France car le ciel était constamment couvert et il y avait toujours pas mal de vent … mais peut être étions nous aussi mal tombés à ce moment là …
    Il faudra alors que l’on songe peut être à y retourner 😉

    1. fish & child

      ah vous n’avez vraiment pas eu de chance parce qu’en général entre mai et septembre/octobre, il faut super beau… après c’est sûr l’hiver y est plus costaud qu’en méditerranée, se balader sur la côte basque en février équivaut à faire une cure thermale en accéléré 🙂

  2. Nath'

    Hello,
    Je ne connais pas mais sympa comme destination d’hiver ! Si tu n’aimes pas le froid, sache que sur la Côte d’Azur actuellement on a encore presque 20°C en journée : un vrai été indien sans la foule ! 😉

    1. fish & child

      Yep merci pour ton petit conseil !! clair que 20°C en décembre ça fait rêver !!! Je dois avouer que si j’adore la côte basque l’hiver, depuis quelques années on s’offre plutôt des escapades chez nos amis espagnols en Catalogne où il fait grand soleil presque tout l’hiver :p

    1. fish & child

      Oui j’avais envie de revenir sur l’histoire de la ville parce que quand on évoque Biarritz on pense bourgeoises et surfeurs alors qu’elle est restée longtemps un tout petit port de pêche. Vous avez aimé le pays basque lors de votre séjour ?

  3. sylvierandos

    Pour le sentier du littoral, je dis oui, mais perso ce qui m’attire irrésistiblement c’est l’intérieur du pays basque : j’en suis tombée amoureuse dès les premières randos ! Eh oui, carrément ! La côte, on a bien essayé une journée, mais on a pas été emballés. Peut-être parce que c’était l’été et que c’était effectivement bondé ! Du coup, sauve qui peut… Il faudrait peut-être qu’on essaie l’hiver…

    1. fish & child

      Ah je suis à 300% d’accord avec toi l’intérieur du pays basque est extraordinaire !! L’été il vaut mieux s’échapper dans la montagne où l’on est vite seul !

  4. Lili

    Bonsoir !
    Ben t’aimes pas le froid ?
    Comment je me suis pris la tête en fait.. destination d’hiver en France, je voyais pas trop où aller…pensant plutôt à une destination qui représente bien l’hiver, le froid… et rien à me mettre sous la dent en France. Tout ça pour dire que j’ai bien séché là !! 🙂
    Bon courage alors pour « passer l’hiver » et vivement le printemps alors !
    Sinon je ne connais pas du tout Biarritz et cette plage avec ce phare m’enchante !

    1. fish & child

      Oui je me suis bien pris la tête aussi… pas un flocon de neige dans mes photos, pas même un petit givre !! dur dur !!
      bon beh je suis contente de savoir que ce fut l’occasion de te faire découvrir Biarritz dont la plage, quand elle n’est pas bondée, est vraiment agréable…

      PS : Non, j’aime pas l’hiver !! 🙂

  5. Graines de baroudeurs

    Coucou ! Oui alors très important la couleur de la couverture, j’ai ainsi pu t’imaginer au chaud tranquillement ,) Et comment ça vous n’aimez pas la neige dans la famille 😉 Par contre on ne connait pas Biarritz et ça donne bien envie d’y faire un saut ! Bises

    1. fish & child

      oui c’est très important les petits détails du genre couleur de la couverture, c’est ce qui rend le récit plus vivant et réel !! #jemeprendspourZola 🙂

  6. Mathilde - Voyager en photos

    Comme je te comprend ! J’ai aussi eu du mal à trouver une destination en hiver (surtout que j’avais déjà fait un article sur le ski et je me voyais pas en faire un second), car en général on a aussi tendance à hiberner de novembre à mai !
    Bien que j’ai une cousine sur Anglet, je ne suis jamais allé au Pays Basque en hiver. C’est vrai que l’été il y a pas mal de monde, mais les plages sont grandes et il y a quand même de la place pour tout le monde 🙂

  7. Paul

    Salut Mitchka ! Ton anecdote de la couverture rouge m’a fait beaucoup rire car j’ai moi même un plaid rouge qui ne me quitte plus le soir, dès le mois de novembre quand je traînasse dans le canapé ! Je ne connais pas du tout Biarritz, jamais été, il y a comme un blocage… Ne me demande pas pourquoi ! La côté me rappelle celle du nord du Portugal où je suis allé le mois dernier !

    1. fish & child

      Ah c’est bien dommage que tu bloques sur la région parce que le pays basque vaut le coup d’oeil ! Mais bon je comprend tu préfères, pour l’instant, profiter de ta couverture rouge

  8. Malicyel

    Pour ma part, j’ai un peu galéré aussi car je suis plus une fille d’été que d’hiver. En gros, souvent l’hiver, je suis plus citytrips avec une ou deux sorties en nature alors que l’été je n’arrête pas 😉

  9. voyageuse31

    Le seul problème de l’hiver à Biarritz, c’est qu’il pleut ! Je plaisante un peu mais j’ai eu l’expérience d’une semaine très pluvieuse en fin d’année et maintenant je préfère voir le pays basque (magnifique pays basque) sous le soleil du printemps ou de l’automne.

    1. fish & child

      oui c’est sûr, je l’ai d’ailleurs dit plus haut dans les commentaires ; j’adore Biarritz l’hiver parce qu’il n’y a personne et que j’aime voir l’océan déchaîné mais c’est cool pour un week end, une semaine c’est sûrement trop long, je suis d’accord 🙂

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero tristique dictum commodo velit, pulvinar ut