Loading...
France

Villages de charme et charmants villages #EnFranceAussi

Nous sommes le 1er octobre, et qui dit nouveau mois dit nouvelle collaboration au rendez-vous #EnFranceAussi : le rendez-vous mensuel qui part à la découverte de notre pays, organisé par Le coin des VoyageursVoyage & Féminin et La Terre sur son 31.

Le thème de ce mois : Les Villages de Charme.

Au vu du sujet, j’ai hésité un instant à vous amener vous balader dans le Comminges, région où j’ai grandi. Or, devant une absence totale de photo, j’aurais été dans l’obligation de faire des dessins pour illustrer mes propos, et ni le Comminges ni moi (ni même l’art du dessin en général) n’en serions sortis grandis, j’ai donc abandonné l’idée rapidement.

J’ai également hésité à vous parler du Lot, où nous avons habité un an et demi, et de la Dordogne (qui n’était pas très loin de chez nous).

Oui, j’aurais pu vous parler du magnifique village d’Autoire et de ses petites tourelles …

… ou de la tour abandonnée de Raiponce à Carennac …

… j’aurais même pu vous parler des petites maisons trop mignonnes que l’on trouve dans l’enceinte du château …

maison dans Carennac

… ou vous présenter Saint-Cirq-Lapopie … ou Colombe-La-Rouge Collonges-la-Rouge (oui, je sais, Collonges-la-Rouge est en Corrèze mais le Lot et la Dordogne ne sont pas bien loin …)

… j’aurais même pu me la raconter en vous mettant des photos de La Roque-Gageac – presque – vue du ciel  …

ou des photos de Rocamadour prises en pleine nuit …

Oui, nous aurions pu sillonner ensemble ces deux départements que j’aime temps … Mais j’en ai décidé autrement !

Je vous amène aujourd’hui dans mon département d’adoption temporaire : le Lot-et-Garonne. Bien que le Lot-et-Garonne soit un département rural très mignon, c’est un département un peu oublié. Vous ne me direz pas le contraire ! Levez la main ceux qui, un jour, se sont dit « Tiens, si j’allais en vacances dans le Lot-et-Garonne … » J’attends … Non … y’a personne… Bon, nous sommes donc tous d’accords.

C’est pourquoi il est temps que quelqu’un sorte de l’ombre et présente ce département ! (à ce moment précis, histoire que cette présentation paraisse plus spectaculaire, merci de me visualiser au crépuscule avec une cape de superman sur le toit d’une mairie de campagne… c’est vrai que sur L’Empire State Building, ça claquerait plus mais c’est moins plausible … )

Je ne vous cache que cette présentation va se faire non sans mal puisque je n’arrive pas à remettre la souris (oui la souris ! vous êtes capables de plonger la main dans votre disque dur vous ? Si oui… beh moi non !) sur mes photos de Nérac (il faut que j’arrête de nommer mes fichiers « Vrac Printemps », ‘Vrac Septembre ou « Trucs » … ça complique mes recherches). Il va donc falloir que je comble les lacunes de mon article par un long monologue soporifique …

Non je déconne, on va juste ne pas en parler (ou presque pas) et puis voilà. C’est dommage parce que Nérac vaut le détour. C’est un petit village très mignon installé au bord de la Baïse, sur laquelle vous pouvez d’ailleurs faire des balades en bateau, qui est surtout connu pour son château, demeure d’Henri de Navarre avant qu’il ne devienne le roi Henri IV. Il est plaisant de se promener à Nérac un jour de grand soleil, notamment dans le Le Parc Royal de le Garenne ou les fontaines se succèdent dans un chemin arboré magnifique.

Mon unique photo retrouvée (mon appareil était tout neuf, et je n’avais pas encore compris comment on réglait l’effet « Éclatant » donc le vert fluo pique un peu les yeux, désolée !).

Je dois vous avouer que nous n’avons pas bien exploré le Lot-et-Garonne, nous avons toujours une bonne excuse pour ne pas nous y balader : on a du monde à la maison, on est fatigué, on n’est pas là …

Au printemps, pris d’un sentiment d’injustice envers le département, nous sommes partis, têtes baissées, à la découverte de deux petits villages (de charme) : Penne d’Agenais et Tournon d’Agenais.

Récit :

A travers l’épais brouillard qui enveloppait Penne d’Agenais ce matin là, nous pouvions voir quelque chose briller au sommet de la colline qui abrite le village (ça commence bien, vous trouvez pas?). Poussés par la curiosité, nous avons déplié la poussette, enfilé nos manteaux et commencé l’ascension à travers les ruelles pavées (et autres chemins goudronnés).

Le point lumineux qui avait attiré notre attention n’était autre que le dôme d’une église. En effet, la Basilique Notre-Dame-de-Peyragude (qui en fait n’est pas vraiment une Basilique mais ils ont quand même décidé de l’appeler Basilique… après tout, ils sont chez eux, ils font ce qu’ils veulent…), détruite en 1562, a été reconstruite à la fin du XIXe siècle dans un style romano-byzantin… du coup ça brille !!

(Alors, je vous accorde que ça n’étincelle pas trop sur ma photo, mais la lumière naturelle n’était pas ma meilleure alliée ce matin là, et comme je ne me promène pas avec des projecteurs… voilà, voilà…)

En contre-bas de l’édifice, deux rangées de tombes profitent du paysage …

Nous sommes repartis par un petit chemin verdoyant, et, en redescendant, avons pris plaisir à admirer les maisons de pierre et de brique qui composent le vieux village …

C’est particulièrement enthousiasmés par notre balade matinale que nous nous sommes mis en route pour Tournon d’Agenais.

Le village de Tournon a été construit au sommet d’une colline (lui aussi… c’est qu’il y avait de l’ennemi à guetter dans le coin au Moyen-Age…). Depuis la route, en bas, il a déjà fière allure ! Arrivé en haut, la vue sur la vallée est époustouflante.

Tournon a un potentiel énorme, la bastide est magnifique, malheureusement les commerces ont déserté le haut du village préférant s’installer au pied de la colline. Seuls subsistent (en basse saison en tout cas, peut-être qu’en été il y a plus de choses) un coiffeur et un restaurant. Aussi le village semble-t-il un peu en sommeil…

Quelques morceaux choisis de notre balade dans Tournon d’Agenais.

Sachez que cette dernière photo est la plus « likée » de ma galerie Instagram … oui oui plus likée que le chapeau-bateau de 1779… donc ça montre bien que le Lot-et-Garonne a du potentiel !!

Après avoir mangé, nous avons repris le chemin de la maison, traversant les paysages gentiment vallonnés du Lot-et-Garonne et ses champs de Colza.

The End.

Alors ils sont pas charmants les villages dans le Lot-et-Garonne ?

Pour en savoir un peu plus sur le rendez-vous
#EnFranceAussi, cliquez ICI

CNVeFIeUkAACI2t
20 comments
  1. Florence Gindre

    Merci pour cette belle promenade, en plus, l’article était plaisant à lire.
    Il est vrai que le Lot et Garonne n’est pas la destination première pour des vacances (déjà fait le Lot mais pas le Lot et Garonne 😉 )

  2. fedora

    Oh si, ils sont charmants !!!! et tu donnes clairement envie de les découvrir en vrai 🙂 (pour la petite histoire, je donne aussi à mes fichiers photos des noms du genre « août », « famille divers »… ça ne m’aide pas toujours ^^). Belle journée !

  3. christonet

    C’est vrai que l’on ne connait pas du tout ces village et il ne me semble pas d’ailleurs avoir déjà fait une halte dans le Lot et Garonne qui serait plus une région que l’on traverse uniquement … et c’est certainement à tort 😉

    1. Fish & Child

      si nous n’avions pas été contraints et forcés de nous y arrêter quelque temps à cause du boulot, je ne suis pas sûre que nous aurions pensé à nous y balader au jour ! Mais finalement c’est un département très sympa, un peu comme le Gers … les pruneaux en plus 🙂

  4. La famille "France-trotteuse"

    J’adore ton article trop fun super plaisant à lire et et et bah ça donne envie de partir dans le Lot et Garonne le « mal aimé » !!!!
    Car comme beaucoup d’autres nous avons visité quasiment tous les départements limitrophes sauf celui la !!! 🙂
    Roohhh va falloir y remédier !!
    Merci pour cette belle découverte

    1. Fish & Child

      oui j’ai hésité à lâcher cette info top secrète mais bon il faudra me passer sur le corps pour avoir les coordonnées GPS de la grotte qui permet d’accéder au site (comprendrons ceux qui ont été obligés de regarder Raiponce 2 milliards de fois avec leurs enfants trop mignons mais trop relous…!)

  5. Petitgris

    J’ai adoré lire ton article varié et enjoué 🙂 Jolie démonstration de la richesse du patrimoine français ! Je ne connais pas ces charmants villages et en voyant tes photos je suis très tentée d’y aller ! Merci !!!

  6. sylvierandos

    C’est vrai qu’il y a des départements qui sont un peu -voire très-méconnus, alors qu’ils révèlent pourtant de jolies choses. C’est ce qui fait qu’un coin est très touristique, et un autre moins, ou pas du tout ! Alors merci pour cette jolie découverte et le ton plein d’humour de cet article.

    1. Fish & Child

      entre la très touristique Dordogne et le très gourmand Gers, le Lot et Garonne n’a pas trouvé sa place encore… mais ça va venir 🙂
      en tout cas, je suis très heureuse que l’article t’ai plu 🙂

  7. escapadesamoureuses

    Ah oui, je comprends mieux ta remarque sur mon blog :). Oui, nous avons les mêmes problèmes de classement de photos apparemment.
    Enfin, tu n’as aucun problème pour rédiger un article riche qui nous donne envie d’aller faire un tour dans ce département oublié des vacanciers.

  8. voyageuse31

    Mais moi, je connais et j’aime le le Lot et Garonne ! (même si le Lot a ma préférence 🙂 mais ce n’est pas objectif !).
    Pour un prochain rendez-vous, c’est promis, j’en parlerai :).
    Bon, la vie y semble bien agréable.

  9. Sév

    C’est vrai que j’ai un peu connu le Lot, mais pas le Lot-et-Garonne, et pourtant, ça m’est déjà venu à l’esprit d’avoir envie d’y passer des vacances 🙂
    Tes photos sont superbes, même la vert fluo !
    Heu… ne serait-ce pas Collonges-la-Rouge plutôt que Colombe-la-Rouge ??? C’était pour voir si on suivait ? J’ai gagné quelque chose ?? 😛
    Mon billet est là : https://blogoth67.wordpress.com/2015/10/01/le-charme-dun-village-alsacien/

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

at Donec risus massa nunc eget lectus facilisis nec id, Aenean sem,