Loading...
San Juan Islands - USA
Les bristols de Fish & ChildWashington

San Juan Islands – en pratique

San Juan Islands - USA

Les îles San Juan c’est loin (quelle constatation intéressante …!).

Je vous ai envoyé du rêve avec mes deux articles ( ici : Previously on Fish & Child), et mes photos à faire pâlir de jalousie Yan Arthus Bertrand, traitant de San Juan Island, mais je dois avouer ne pas avoir été très généreuse en infos pratiques. Vous le savez, vous êtes mes lecteurs (de plus en plus nombreux d’ailleurs, ça fait plaisir <3 ), ce n’est pas trop mon truc les bons plans ; pour la seule et bonne raison que, pour nous, le voyage n’est pas dans la literie, ni dans un bon ou mauvais crabcake. Mais étant d’humeur altruiste aujourd’hui (et puis il faut bien que je remplisse ma catégorie « Bristol ») je vais vous lâcher quelques indications sur cette destination.

Comment arriver sur les Iles San Juan ?

Ce qui est certain c’est qu’on n’arrive pas sur les îles San Juan par hasard, faut se le gagner un petit peu ! Déjà, il faut atterrir sur le continent américain et s’en rapprocher le plus possible ; deux solutions/aéroports s’offrent à vous : Vancouver ou Seattle.

Si vous arrivez à Vancouver, vous devrez vous rendre à Victoria (compter 3h de route) pour prendre le ferry ; si vous êtes à Seattle, vous devrez aller jusqu’à Anacortes (1h d’après Google Map … mais qu’on soit clair c’est sans circulation ! Je ne vais pas rabâcher sur la circulation autour de Seattle : tout est LA si vous ne l’avez pas lu).

Pour les heures et les différents trajets des ferrys, il n’y a qu’un seul et unique site, celui-ci : WSDOT , sur lequel vous pouvez acheter vos billets et même réserver votre place sur un ferry précis. Le Petit Futé indiquant que ces ferrys sont très prisés en saison, nous avons réservé notre trajet et acheter nos billets online… ce qui nous a valu de repayer le trajet entre Port-Towsend et Coupeville : nous n’avions pas imprimé le BON papier (une histoire de code barre manquant!) : et BIM !14$ in your face ! (Loooooserrrrrrrr!!)

Heureusement, nous avons pu imprimer le trajet du lendemain au motel lors de notre escale à Oak Habor … Oui, HEUREUSEMENT parce que nous aurions très mal pris de repayer 73$ !

Oui, aller sur les îles San Juan c’est cher.

Il faut compter 60$ (Aller-Retour), pour faire Anacortes – Friday Harbor, pour une voiture et un passager, puis 13$ par passager supplémentaire (les filles n’ont pas payé : ils sont grands seigneurs ces yankees !).

Mon conseil : réserver votre place (une quinzaine de $ par trajet et par voiture je crois me souvenir) si c’est la très haute saison et que vous voulez prendre un bateau à une heure bien précise, mais n’achetez pas votre billet en ligne, ça ne sert à rien. Vous êtes de toute façon obligés de passer au guichet-drive pour monter sur le bateau, c’est loin d’être la cohue, et ça vous évitera de repayer, comme nous, un trajet pour cause de mauvaise impression (ce qui arrive tout le temps apparemment !!).

La durée du voyage entre Anacortes et San Juan Island est d’une heure : cette heure c’est le début du voyage, de la découverte et des « Waouhhh » en pagaille !

Où dormir sur San Juan Island ?

Alors, je ne vous cache pas que ce fut un petit problème. Nous n’étions pas du tout équipés pour faire du camping (solution la plus économique mais pas non plus donnée … ), et les B&B, qui pullulent sur l’île, sont rarement « Children Friendly », et quand ils le sont c’est 215$ la nuit ! (ça pique…)

Nous avons envisagé un moment séjourner sur Orcas Island car il y a sur cette île une sorte de complexe hôtelier un peu néo-bobo-hippie (terme en attente d’homologation – lui aussi…) avec une aire de camping, des cabanes, des yourtes, un café et un jardin bio, etc. … (c’est ici : Doe Bay Resort ) bref c’était parfait pour les bobos que nous sommes. Mais c’était sans compter sur nos princesses qui ont déclaré la varicelle peu avant notre départ (lire ou relire notre départ compliqué ), et notamment Joujou qui a sorti son premier bouton 8 jours avant le décollage… Résultat : impossible de dormir dans une cabane sans eau ni électricité avec un bébé auquel il faudrait, peut-être, encore donner des soins. Quelques jours avant le départ, nous avons donc cherché plus confortable (et pas trop cher) … ce qui nous a conduit à l’unique motel de San Juan Island : le Orcas Inn.

On ne va pas se plaindre, le motel était sobre, propre et très correctement placé, un motel quoi ! mais un motel à 115$/ nuit pour 4 tout de même (contre 60$ partout ailleurs sur notre route)

Donc les îles San Juan c’est magique, c’est le lieu ou j’irais vivre dès que j’aurais gagné au loto, mais soyons clairs, ça a un prix.

Où nous avons mangé à Friday Harbor ?

Je ne suis pas une folle de la fourchette, à vrai dire, manger m’importe peu (en dehors du petit déjeuner) et les filles n’étant pas des gastronomes émérites, nous faisons souvent au plus simple.

Mais tout de même, sachez que nous avons mangé un très bon burger dans l’endroit le plus yankee de l’île, le Haley Sports Bar ; ici tout est cliché américain : le décor, la serveuse, les clients ! On a adoré !! (et les poupettes ont été très très bien accueillies)

Dans un genre plus fin, nous avons très bien mangé au Blue Water Bar & Grill, le bâtiment est magnifique, le décor est soigné, la vue est extra, et le crabcake excellent ! Par contre, j’ai moins apprécié, le matin de notre départ, le petit-déjeuner typique qu’ils servent : frites avec œufs au plat recouverts de cheddar fondu… faut un estomac costaud et un certain gout pour la friture pour l’avaler …

Nous avons également pique-niqué sur South Beach, un des meilleurs moments des vacances … mais je sens que je me répète donc je ne détaille pas plus 🙂

South Beach sur San Juan Island - USA

Combien de temps pour visiter ?

Il faut compter au moins deux grosses journées pour faire le tour de San Juan Island sans se presser, et je pense dix ou quinze jours si vous voulez faire les trois autres principales îles : Lopez Island, Orcas Island et Shaw Island.

Le truc à faire qu’on n’a pas fait…

Du kayak. Il est possible de louer des kayaks pour se promener autour, et entre, les îles. Je pense que cette approche de l’archipel doit être géniale ! Bien sûr avec des trollettes de 1 et 4 ans, ce n’était pas envisageable mais je reste optimiste et j’espère bien le faire un jour !!

La Conclusion

On ne peut pas aller dans le nord-ouest des Etats-Unis (ou dans le Sud-Ouest du Canada) sans aller visiter ces îles… FAUT Y ALLER !! IT’S MAGIC !!!

South Beach sur San Juan Island - USA

Pour les balades à faire sur l'île, je vous invite à lire : Gros Gros kif sur San Juan Island 2/2
Pour les autres îles, je vous invite à lire les articles de CrabCake
Pour TOUT savoir sur les Iles San Juan :Visit San Juan
2 comments

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed ipsum tempus accumsan ut id id massa Praesent eleifend tristique