Panoracha d’été

Aujourd’hui c’est l’automne
Qu’il est loin le printemps.

Dans le parc où frissonnent
Les feuilles au vent mauvais
sa robe tourbillonne,
Puis elle disparaît…

Blablabla ….

Et oui, aujourd’hui c’est l’automne, alors pour essayer de garder le moral malgré mes extrémités qui commencent déjà à geler, et avant de me caler sous mon plaid rouge jusqu’au printemps, j’ai décidé de dédier un billet au Panoracha.

Souvenez-vous, avant l’été je vous proposais ICI de panoracher durant vos vacances … Pour ceux qui n’ont pas suivi ou qui n’ont rien compris (ou les deux …) voici une petite explication de texte, tout droit sortie de la page officielle du Panoracha (https://www.facebook.com/TeamPanoracha/)

Le #Panoracha qu’est-ce que c’est ?
Une gentille petite communauté issue de Twitter et plus particulièrement de la #TeamTroll de la #BattlePhoto qui a décidé que les chats devaient envahir encore un peu plus la toile (pour le plus grand plaisir, on en doute pas, de notre catophobe préféré ^^ – il se reconnaîtra) à l’aide d’un hashtag inspiré et de photos de voyages, de jardinage, de cuisine, etc.

Le but (s’il y en a un) est de partager des compositions inattendues dans des paysages lointains ou familiers, mais avant tout le Panoracha c’est partager des bêtises et des rires : et c’est déjà beaucoup !

Pour panoracher il suffit d’avoir une bague (ou un accessoire) ornée d’un chat et de la prendre en photo devant un paysage, sur une assiette, etc. : tout est prétexte au panoracha. Je pense que vous avez tous déjà vu passer sur les réseaux sociaux des photos du style : pieds qui pendouillent dans le vide, silhouette de dos face à un paysage grandiose, chapeau blanc perdu au milieu d’un champs fleuri … et bien le panoracha c’est un peu ça mais version second degrés !

Tout est parti d’une conversation de comptoir sur Twitter, et au final nous avons été plus d’une dizaine à panoracher à travers le monde cet été … vous voulez voir ce que ça a donné ??

Oui ?! ça tombe bien, j’ai demandé à chaque « panoracheuse » de choisir ses clichés préférés et de les présenter en deux mots …

Suivez le guide !

chroniques-de-voyages-4


  • Pauline du blog Petites Évasions Grandes Aventures

    Co-fondatrice du Panoracha, toulousaine, 100% cantalouse, Pauline s’est lancée dans le Panoracha avec la même passion (étrange) que moi !

Dans le Cantal

« J’aime cette photo parce que c’est dans le Cantal et que j’aime le Cantal ! Et aussi parce que je l’ai pris lors de la randonnées gourmande (dont je parle dans mon article #EnFranceAussi), un super moment de convivialité, de partage et une très belle balade. »

Avec Mitchka

« J’aime ce panoracha parce que c’est le jour où j’ai rencontré en vrai cette jeune femme souriante, pétillante et pleine de vie qu’est Mme Fishandchild ! » (promis, je n’ai pas dicté ses mots !!) 

sous-leau

Sous l’eau

« Cette photo me rappelle tous les moments de snorkeling en Sardaigne, toutes les belles choses que j’ai vues sous l’eau et tout simplement la beauté de cette île où l’eau cristalline donne des allures de paradis à toutes les plages.  »


Co-fondatrice du Panoracha. C’est à vélo que Laura s’est baladée cet été, mais elle n’a pas oublié de panoracher, bien au contraire, Laura nous a offert de magnifiques compositions autrichiennes.

panoracha-sankt-wolfgang

Panoracha Sankt Wolfgang

 « Un Panoracha dans la région de Salzbourg, à Sankt Wolfgang im Salzkammergut, qui résume l’Autriche : la verdure, la montagne, l’air frais et pur ! »

panoracha-salzburg-schloss-mirabell

Panoracha à Salzburg

« Panoracha dans la ville de Salzbourg, dans les jardins du château Mirabell. Une ville verte, classe et propre »


Ok alors Chacha, blogueuse nordiste survoltée,  a cru comprendre dans l’expression  » décrire en 2 mots » une invitation à la dissertation donc … je vous laisse avec Chacha quelques instants 🙂

« Lorsque Mitchka et Pauline (et Laura), les inventrices du #panoracha m’ont fait part de leur idée, j’ai immédiatement été séduite par le challenge. Même si elles n’ont jamais voulu de mon adorable porte-clef hérisson que m’a offert Lolipopo pour ma fête des mères,  j’ai adhéré au mouvement. L’été fût propice à des #panoracha au jardin, en balade, en travaux. Mais c’est à Madère, que j’ai fait mes #panoracha « séquence émotion ». Le premier,  j’étais tranquillement installée en terrasse à attendre mon petit déjeuné, avec une vue directe sur l’Atlantique enveloppé par la douceur d’un matin d’été, les oiseaux qui chantent, des fleurs, j’étais en plein bonheur. J’ai posé ma bague sur la balustre, pensée aux copines, et partagé l’instant via twitter.
Le second, c’était lorsque je me suis retrouvée face à une immense falaise, j’avais devant moi ce que j’étais venue chercher à Madère. J’en pleurais de joie, j’avais devant moi un paysage extraordinaire beau. Là aussi, j’ai posé ma bague, et partager l’instant avec les copines. »


C’est depuis les longues plages de la côte atlantique que Laurie ( à qui nous devons notre super logo Fish & Child) nous a envoyé la plupart de ces panorachas.


Cécile et sa famille ont passé leurs vacances en Corse, mais tête en l’air, cette demoiselle avait oublié sa bague à la maison … aussi, point de panoracha corse ici mais des panoracha made in Ile de France 🙂

Retour de Vacances !! 

dsc_0630


Lili, bretonne, expatriée en Mayenne (il n’y a pas de petites expatriations), a baladé sa bague dans la Manche … (oui, je sais ça surprend !)

panoracha-jolis-voyages-granville

 »  Panoracha avec ma chouette bague à deux chats dans les rues de Granville : joli port de la Manche où je me rends régulièrement. Le samedi matin, direction le marché en famille ! »


Si nous devions remettre une médaille panorachesque, elle serait remis à Karine, puisqu’elle fut la plus productive de nous toutes. Je n’ai point compté ces panorachas mais elle a pris la tête de la course très rapidement, et on l’a vite perdu de vue ! Aussi, quand je lui ai demandé 2 ou 3 photos, elle m’en a envoyé 7 … mais étant d’une cruauté sans limite, j’ai fait des choix !

Sur la côte sauvage d’Erquy : « Le sentier des côtes sauvage d’Erquy sous la pluie ou comment prendre un #panoracha à deux sous un parapluie en se marrant comme des baleines. C’est un des moments où j’ai le plus ri pendant mes dernières vacances ».

Panoracha fleuri : « Les fleurs en #panoracha, parce que c’est moi jusqu’au bout des doigts ! « 

Coucher de soleil : « Ces petits moments où tu te mets face à la mer avec le vent qui souffle dans les cheveux et que tu profites juste du moment. Mon royaume pour de l’air frais et de l’iode! »

Côte sauvage d’Erquy  2e: « Parce que c’est juste grandiose comme paysage et j’ai comme l’impression d’être au bout du monde. (même si tu t’approches pas trop du bord, c’est splendide, le vide ça fout les jetons : j’adore les falaises, le vent et toussa toussa, et j’ai peur du vide, n’importe quoi) »


  • Lolita – ma petite soeur chérie

Cet été, ma petite sœur a fait des va-et-vient incessants : elle est à présent, la toulousaine édimbourgesoise la plus connue de l’aéroport d’Edimbourg ! Entre juillet et août elle a promené ses bagues chats du nord au sud, d’est en ouest !

image1

Lisbonne, Portugal, Juillet.
Vue sur le couvent de St Vincent dans le quartier de l’Alfama.
« J’étais en vacances avec mes meilleurs potes et ce quartier est tellement beau que c’était un moment de pure bonheur pour nous quatre. Nous nous sommes ensuite assis sur une terrasse pour continuer à profiter de cette vue incroyable le plus longtemps possible… Un de mes meilleurs souvenirs du Portugal. »

image2

L’île d’Arran, Écosse, Août.
« Une des plus belles îles que j’ai vu et eu le bonheur de découvrir en Écosse.
J’étais là avec un ami venu rendre visite de France et mon amoureux (écossais)… Nous nous sommes tous les trois retrouvés sans voix devant cette vue imprenable (à part pour quelques « wow »). Même après 7 ans ici, l’Écosse continue à me surprendre par sa beauté… Ceci restera un des plus beaux endroits et moments que j’ai vécu dans mon pays d’adoption. »

image3

Palma, Majorque, Août.
Vue sur la cathédrale de Palma de Mallorca.
« J’étais à Palma avec mon amoureux et nous avons tous les deux adorés découvrir cette ville, tellement beau et tellement différent de l’architecture british. Quand j’ai pris ce panoracha nous attendions notre bus pour retourner dans notre petite ville et nous courions partout comme des enfants tellement nous aimions chaque détails du paysage et voulions pouvoir tout photographier. »


Twitteuse toujours punie par la patrouille anti-chat, Solène a fait voyager sa bague de l’autre côté de l’Atlantique. Et oui … grâce à elle, le panoracha s’est exporté au Pérou !



Voilà, pour les panoracheuses bonnes élèves ! Mais nous avons aussi eu des panoracheuses mal-chanceuses et des panoracheuses qui sont restées à dessiner au fond de la classe ! Oui oui, des petites quiquines (comme dirait ma Joujou).

C’est le cas de Martine du blog Mart’In Trip dont la bague fut envoyée à la mauvaise adresse pour ensuite se perdre dans les méandres de la poste française ; mais courageuse et déterminée, Martine a commandé une autre bague qu’elle a emmené avec elle en Irlande… et qu’elle a perdu presque immédiatement !

Alors voici, le seul panoracha rescapé de ses mésaventures !

20160904_124451-1Déjeuner chez Martine’s à Galway, Irlande.

« Vu le nom j’étais obligé de m’arrêter….. »

Et puis, nous avons eu Lucie (ovni sétois), du blog L’Occhio di Lucie, qui s’est promenée en Sicile et en Italie une bonne partie de l’été… mais persuadée qu’elle perdrait sa bague aussi vite que Martine, elle a décidé de dessiner ses panorachas !!

Apparemment la sculpture italienne lui inspire des choses étranges … 🙂

Et mes panorachas à moi ….

Moi aussi, je me suis amusée avec ma bague cet été… elle s’est bien baladée, et elle a tellement aimé la Slovénie qu’elle y est restée… je vais donc attaquer l’automne avec une nouvelle bague, car si l’été est fini, la #TeamPanoracha est loin d’avoir dit son dernier mot !


Retrouvez tous les panorachas de l’été sur la page facebook suivante : Team Panoracha

ou sur Twitter en suivant le hashtag #Panoracha
et surtout n’hésitez pas à participer !
the-end

 

Aimer c'est partager !

10 commentaires sur “Panoracha d’été

  1. Oh la la la j’adore tous ces #panoracha un grand grand bravo à tous !!! quand j’y pense j’aurai pu dessiner moi aussi pour panoracher la Corse….bon tant pis me rattraperai l’année prochaine normalement on y retourne et puis il y aura surement plein de super occasions dans l’année !! Vive le #panoracha !!!

  2. Superbe ce mélange de panoracha! Humour, beaux paysages, moments de détentes… le #Panoracha c’est la vie! (On a même pas pensé à réunir nos panorachas samedi dernier!! On se rattrapera à Lyon! 🙂 ) Vive le #Panoracha ! Vive la #TeamPanoracha (Vi j’ai copié sur Pauline!)

Un commentaire = un gâteau au chocolat (non c'est pas vrai mais laissez nous un petit mot quand même)