Loading...
étang au Gîte de la Mit-Temps ( québec)
CanadaQuébec

Sur la route de Québec #1

étang au Gîte de la Mit-Temps ( québec)

Et nous voilà de nouveau sur la route après huit jours de halte.

Le fait d’avoir pu nous arrêter huit jours nous a permis de faire les choses tranquillement, de profiter sans nous presser et maintenant nous sommes en grande forme pour parcourir les 444 km qui nous séparent de Québec. Je vous le dis tout de suite il y a un chemin beaucoup plus court en passant dans les Laurentides. Mais bon, nous sommes en vacances, on va prendre notre temps.

Donc, je reprends, nous voilà de nouveau sur la route en direction de l’ouest cette fois. Notre idée : longer le fjord du Saguenay par la rive nord pour arriver à Tadoussac. Nous avons décidé de faire la route en deux fois, bien que ce ne soit pas très loin (3h de route environ) simplement parce que nous voulons prendre le temps d’admirer le fjord tranquillement. Nous nous arrêtons une première fois à Saguenay (une ville qui est le résultat de 3 villes : Chicoutimi, Jonquière, La Baie), dans l’arrondissement de Chicoutimi. Bon en fait la ville n’a pas un très grand intérêt et on reprend la route rapidement. Nous avons réservé une chambre dans un gîte à Saint-Fulgence. Et là, on retombe dans un trou spatio-temporel (cf. Sur la route du lac Saint-Jean) : on sort de Saint-Fulgence sans s’être aperçu qu’on y était rentré !!! Finalement c’est une bonne chose, le gîte est à 10 km du village. Ce qui est tout à fait normal à la mesure du pays. Chez nous, en 10 km vous avez eu le temps de traverser trois ou quatre villages, d’acheter du pain et de visiter une église ou deux. Là, non rien pendant 10 km si ce n’est des arbres et de l’eau. Parfois une boîte aux lettres avec un numéro genre 1390… mais rien d’autre, pas de maison. Bon ok la maison doit être cachée au milieu des arbres ou engloutie dans un lac, mais on ne la voit pas en tout cas. Donc on continue. Et on continue tellement qu’on rate le gîte ! Plus j’écris plus je me dis qu’on devrait arrêter de se déplacer en voiture, on dépense un gazole de fou avec nos conneries. Bref, on rate le gîte. Et là le problème c’est de faire demi-tour. Et il n’y a pas un putain de bas coté pour nous permettre de manœuvrer, sans mentir on a fait 6 km de plus avant de pouvoir faire demi-tour ; et quand enfin on a fait demi-tour et qu’on est revenu au gîte, il n’y avait personne….

LOooooseeeEERRRrrr……….

Mais chaque chose arrive pour une bonne raison, et là, la bonne raison c’est que grâce à notre demi-tour sur un chemin au milieu de rien, nous avons pris un bon fou rire devant une maison (ou alors c’était juste les nerfs qui craquaient !)… richement décorée dirons nous… sûrement habitée par des gens atypiques en tout cas !

IMG_2398

Devant la porte close du gîte, nous avons décidé de pousser jusqu’à Sainte-Rose du Nord. Et nous avons bien fait, car c’est un très joli village. Nous avons goûté tranquillement au bord de l’eau et…. non en fait je mens nous n’avons absolument pas goûté tranquillement. Nounou était constipée comme jamais, et nous a tapé une crise de dingue parce qu’elle n’arrivait pas à faire caca ! Je vous rassure, elle y est enfin arrivée en fin de journée.

Voilà pour l’instant poésie.

Donc après notre balade à Sainte-Rose du Nord, nous avons fini par rejoindre notre gîte, ouvert cette fois-ci.

Le fjord du Saguenay depuis Sainte-Rose du Nord
Le fjord du Saguenay depuis Sainte-Rose du Nord

Nous avons été très bien reçus au Gîte la Mi-Temps, malheureusement j’ai perdu le prénom de notre hôte, mais elle et son amie étaient tout à fait adorables. À l’arrière de la maison, il y a une forêt bien dense dans laquelle nous avons pu aller nous promener un peu et un étang dans lequel Daddy a pu pêcher. Et le petit-déjeuner était énorme… et vous savez maintenant que le petit-déjeuner c’est ultra important pour moi ! Une halte bien agréable donc.

Le lendemain, nous sommes allés randonner au-dessus de Sainte-Rose du Nord. Le soleil nous avait fait faux bond et c’est donc sous une petite pluie fine que nous sommes allés nous promener. Mais depuis l’Écosse, la pluie ne nous fait plus peur ! Nous avons bien fait d’affronter les (petits) éléments, car la vue sur le fjord était magnifique bien qu’un peu brumeuse…

IMG_2429

IMG_2438

Après cette jolie et humide balade, nous avons repris la route, les pieds mouillés (surtout Nounou), vers Tadoussac. Mais c’est une autre histoire.

Wait for it Sur la route de Québec #2 

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut dolor. commodo libero. venenatis, Nullam elit. in vulputate, pulvinar libero