Loading...
immeubles dans Edimbourg
Ecosse

Les 10 mai se suivent mais ne se ressemblent pas #edinburghzoo

immeubles dans Edimbourg

Alors voilà aujourd’hui c’est l’anniversaire de Joujou. Happy Birthday mon bébé d’amour ! Elle fête sa première bougie, et pour l’occasion j’ai longuement réfléchi à ce que j’allais pouvoir vous raconter. Je ne vous le cache pas, j’ai hésité à vous narrer  mon accouchement mémorable seule au milieu de la steppe mongole aidée par une (gentille) meute de loups… mais le passage ou la maman loup mange le placenta après l’avoir elle même extirpé est un peu trash, j’avoue, donc j’ai décidé de vous conter ce que je faisais un an jour pour jour avant ça … c’est à dire visiter le zoo d’Edimbourg. Alors c’est vrai cette histoire là est peut-être un peu moins extraordinaire mais elle est beaucoup moins fantasmagorique aussi !

Notre arrivée à Edimbourg, le 9 mai, a commencé par un drame : une dame qui dormait dans la chambre du b&b que nous devions occuper a fait un AVC (ou quelque chose du genre) dans la nuit, elle était saine et sauve au petit matin mais on ne pouvait pas la transporter apparemment donc nous on n’avait plus de chambre à la descente de l’avion !

C’est donc par cette nouvelle au peu refroidissante que ma merveilleuse petite sœur d’amour, qui vit là bas, nous a accueilli. Mais elle nous explique que la propriétaire du b&b est comme jumelée avec un autre b&b situé dans le même quartier, que ce sera le même prix, etc. … donc tout va bien, nous avons un lit !

Nous nous tapons une heure de bus dans les bouchons edimbourgeois avant d’arriver dans « notre » quartier. Bon là on se tape encore bien un quart d’heure de marche pour trouver la maison. Le quartier de Morningside quand lequel on se retrouve est chic, même très chic, mais un peu excentré, pas vraiment à côté du premier b&b que nous avions choisi… donc on râle un peu !

Mais on se promène au milieu de maisons/manoirs…. dans le genre de ça :

maison dans Morningside, EdimbourgOn finit par trouver notre logis. Et bon je dois avouer que ça pétait grave !! D’accord ce n’était pas le quartier qu’on voulait mais la chambre c’était quelque chose. Les tarifs affichaient 3 fois ce qu’on avait prévu de payer donc par précaution nous avons rappelé le premier b&b pour être sûr qu’on ne payait pas de supplément… une fois ce petit détail confirmé nous avons profité sereinement de notre chambre et mis un bon bordel comme on sait si bien le faire !

Le lendemain, nous avons retrouvé ma sœur très tôt et nous sommes partis en direction du Zoo d’Edimbourg, une visite que nous avions promis à Nounou, puisqu’il y a là bas des pandas et que notre fille fait une fixette sur les pandas depuis qu’elle a 5 mois !! D’ailleurs elle fut ravie de « présenter » à son Doudou (un panda qui ne ressemble plus à rien) ses parents !

C’est un zoo très grand donc allez-y tôt et prenez un pique-nique histoire de pouvoir prendre votre temps. Moi j’adore les parcs animaliers. Oui à 32 ans je kiffe toujours de voir des girafes en live (je vous raconterais peut-être un jour comment j’ai caressé une girafe…une histoire presque aussi dingue que mon accouchement en Mongolie!). Nous avons bien fait d’arriver tôt parce qu’à notre départ, vers 14h, il y avait un monde fou, et se promener au milieu de la foule en délire c’est pas le genre de notre famille… c’est pas qu’on n’aime pas les gens mais en fait on les supporte mal… Et puis bon, vu que notre fille nous réveille entre 6 et 7h du matin, autant profiter de cette opportunité temporelle qu’elle nous offre !

Mes photos préférées de cette visite :

En rentrant dans le parc, nous avons filé directement vers la cabane des pandas, car on ne peut les voir que par petits groupes donc ça implique de patienter un peu. A 9h, on était en bonne position et nous n’avons pas dû patienter plus de cinq minutes je pense. C’est plutôt bien pensé de faire rentrer les gens petit à petit, c’est agréable pour nous et pour les animaux, mais la contrainte c’est la durée de la « visite », limitée à 10 minutes (il me semble me souvenir), du coup donc nous sommes sortis un peu frustrés…

Nous nous sommes consolés avec les singes et les différents pingouins qui ont la part belle dans le zoo.

Parents, foncez amener vos enfants dans ce zoo si vous passez dans le coin, c’est vraiment un parc génial ! Et pour ceux qui ne pourront pas passer par là mais qui ont quand même envie de voir les pandas, il existe la Panda Cam, et c’est ici ! Mais soyez patients, ils sont souvent dehors en train de dormir 🙂 Sur le même lien, vous pourrez accéder également aux caméras des pingouins et des singes, et ma préférée la Underwater Pinguin Cam mais la résolution n’est pas toujours au top…

Bref, après avoir avalé quelques mini-carottes sur les hauteurs du parc et fait quelques tours de toboggan (il y a une très belle aire de jeux sur place), nous avons repris le chemin du centre d’Edimbourg.

Nous connaissions déjà un peu la ville pour avoir rendu visite à ma sœur en décembre 2009. Nous avions adoré la Edimbourg, bien qu’en hiver le soleil se couche à 14h, ce qui raccourcit grandement votre temps de visite diurne. A 15h les lampadaires sont allumés, à 16h il fait nuit noire. C’est un peu étrange et du coup mes photos de l’époque sont un peu surprenantes.

Par exemple celle ci a été prise aux alentours de 13h.

Edimbourg à la tombée de la nuit

Quand nous étions venus en 2009, nous n’avions pas encore d’enfant, et nous avions très légitimement fait la tournée des pubs. Deux ans plus tard, c’est plus compliqué de manger un burger en sirotant une bière. A partir de 20h, voire 19h dans certains lieux, les enfants sont interdits. Donc soit vous mangez à 18h soit vous mangez ailleurs… on a fait un peu les deux… Cette règle se comprend, mais c’est un peu compliqué de jongler avec en tant que touristes avides de boire des bières 🙂

Comme nous connaissions déjà un peu la ville, nous sommes partis dès le lendemain pour un petit road-trip dans les Highlands.

Face à ma sœur qui vit là-bas depuis 6 ans, je ne me sens pas de vous faire un descriptif détaillé de la ville donc je lui ai demandé de rédiger un petit city-guide de sa ville d’adoption et elle a accepté. Je l’en remercie. Mais avant d’aller lire sa présentation détaillée d’Édimbourg je vous propose un petit diaporama pour vous mettre en appétit 🙂

dans les rues d'Edimbourg

Pour ce 10 mai, le programme est plus simple : pêche et pique-nique au bord du canal du midi … pas de meilleur endroit pour souffler une première bougie, entre mer et océan 🙂

Je vous laisse là, en souhaitant un Joyeux Premier Anniversaire à ma Joujou chérie… et peut-être qu’une prochaine fois je vous raconterai enfin comment j’ai accouché seule dans la jungle guyanaise avec un boa constricteur enroulé autour de moi, qui a manqué de me tuer mais m’a bien rendu service pour l’expulsion du bébé !

20150507_100226

Tout juste sur deux pattes, déjà prête à partir !

5 comments
  1. sarah

    Les photos sont top! Les anecdotes croustillantes ! Et pour couronner le tout une petite djoudjou qui fait ses premiers pas!!! ( je ne demande pas combien elle a de dents… ça va me perturber!!!)

Pour chaque commentaire laissé, nous vous livrons une licorne (frais de port à votre charge)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nec libero et, mattis venenatis, nunc fringilla ut id, dolor. vel,